Vous êtes ici : Accueil > Aesh / Contractuels > Le DEAES (Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social)
Par : SNU62
Publié : 21 avril 2016

Le DEAES (Diplôme d’Etat d’Accompagnant Educatif et Social)

avril 2016

  L’avis du SNUipp-FSU

La création d’un diplôme, si elle constitue un progrès et marque une reconnaissance de la professionnalité de AVS sur poste AESH, ne permet pas de facto l’arrêt de la précarité pour la majorité des personnels AVS, embauchés en CUI. De même, cela n’entraînera ni augmentation salariale nu embauche à temps complet. Nous sommes encore bien loin de la création d’un véritable statut public de personnels accompagnants dans les écoles, que revendique le SNUipp-FSU. Sur tous ces sujets, le SNUipp et les autres syndicats de la FSU concernés interviendront au plus vite auprès du ministère.

 Les informations relatives au diplôme

Qu’est ce qu’un-e AES ?

Un-e AES, Accompagnant-e Educatif-ve et Social, réalise une intervention sociale au quotidien visant à compenser les conséquences d’un handicap, quelles qu’en soit l’origine ou la nature. Il-Elle prend en compte les difficultés liées à l’âge, à la maladie, ou au mode de vie ou les conséquences d’une situation sociale de vulnérabilité, pour permettre à la personne d’être actrice de son projet de vie.
Il-Elle accompagne les personnes tant dans les actes essentiels de ce quotidien que dans les activités de vie sociale, scolaire et de loisirs.
Il-Elle veille à l’acquisition, la prévention ou à la restauration de l’autonomie d’enfants, d’adolescents, d’adultes, de personnes vieillissantes ou de familles, et les accompagne dans leur vie sociale et relationnelle.
Ses interventions d’aide et d’accompagnement contribuent à l’épanouissement de la personne à son domicile, en structure et dans le cadre scolaire et social.

Quelles ont les fonctions d’un-e AES ?

Il-Elle se doit de :

  • Participer à l’élaboration et à la mise en œuvre d’un accompagnement adapté à la situation de la personne, de ses besoins, de ses attentes, de ses droits et libertés.
  • Etablir une relation attentive de proximité en fonction des capacités et des potentialités de la personne.
  • Soutenir et favoriser la communication et l’expression de la personne.
  • Participer à son bien-être physique et physiologique.
  • Contribuer à la prévention de la rupture et / ou à la réactivation du lien social.
  • Transmettre et rendre compte de ses observations et de ses actions afin d’assurer la continuité de l’accompagnement.
  • Evaluer et réajuster régulièrement son intervention en fonction de l’évolution de la personne.

Où préparer le DEAES ?

Les IRTS (Institut Régional du Travail Social) de Loos, Valenciennes, Grande-Synthe, Etaples et Arras proposeront une formation d’un an au DEAES.
Chaque IRTS décidera de l’ouverture d’une ou deux promotions.

Attention : les candidat-e-s ne seront pas indemnisé-e-s de leurs frais de déplacement y compris si l’IRTS où ils-elles sont reçu-e-s est éloigné de leur lieu de résidence.

Quand débutera la première formation au DEAES ?

La première formation au DEAES devrait voir le jour en novembre 2016 ou janvier 2017.

Comment les candidat-e-s seront sélectionné-e-s ?

Conditions d’inscription :

  • Etre âgé-e de plus de 18ans au moins à la date d’entrée en formation.
  • Pas de niveau pré-requis.

Processus d’admission :

Les épreuves d’admission comprennent une épreuve écrite d’admissibilité et une épreuve orale d’admission. Pour la rentrée 2016, l’épreuve d’admissibilité se déroulera fin juin 2016.

Le coût de l’épreuve d’admissibilité est de 34 euros et le coût de l’épreuve d’admission est de 49 euros payables avant l’épreuve d’admission. En cas d’absence les frais engagés ne feront l’objet d’aucun remboursement.

L’épreuve d’admissibilité et d’admission se dérouleront sur le site choisi par le-la candidat-e pour suivre la formation.

En quoi consiste l’épreuve d’admissibilité ?

Les candidat-e-s titulaires de l’un des diplômes suivants sont dispensés de l’épreuve écrite d’admissibilité :

  • Candidat-e-s titulaires de l’un des titres ou diplômes dont la liste est fixé par le ministre chargé des Affaires Sociales.
  • Les lauréat-e-s de l’institut du service civique.

L’épreuve écrite d’admissibilité, d’une durée d’une heure trente, consiste en un questionnaire d’actualité sociale comportant dix questions.

La notation s’effectue sur 20 points répartis de la manière suivante :

  • Qualité des idées développées : 10 points.
  • maîtrise de la langue écrite : 10 points.

Le seuil d’admissibilité est fixé chaque année par l’institut. Seuls les candidats qui ont passé avec succès les épreuves d’admissibilité sont convoqués à l’épreuve orale d’admission.

En quoi consiste l’épreuve d’admission ?

L’épreuve d’admission consiste en un entretien d’une durée de 30 minutes portant sur la motivation et la capacité du candidat à s’engager dans une formation sociale à partir d’un document préalablement renseigné par le-la candidat-e.

La notation s’effectue de la manière suivante :

  • Capacité à présenter ses motivations et à exposer ses démarches pour l’entrée en formation : sur 4 points ;
  • Capacité à définir le métier d’AES (sur quelles compétences le-la candidat-e s’appuie-t-il-elle pour orienter son choix ?) : sur 4 points ;
  • Capacité à se projeter dans un travail d’équipe (esprit d’initiative, sens des responsabilités) : sur 4 points ;
  • Capacité à entrer en contact et à s’engager avec un public handicapé, dépendant, vieillissant… : sur 4 points ;
  • Connaissance de la formation, représentations et attentes, capacité d’implication dans les apprentissages : sur 4 points.

Le seuil minimum d’admission est fixé chaque année par l’institut.

La commission d’admission est composée du directeur de l’établissement de formation ou de son représentant, du responsable de la formation d’aide médico-psychologique et d’un professionnel, cadre d’un établissement ou service médico-social. C’est cette commission qui arrête le liste des candidats admis à suivre la formation (sous réserve que ces personnes obtiennent le financement de leur formation) . Cette liste est transmisse à la Direction Régionale de la Jeunesse des Sports et de la Cohésion Sociale...

Peut-on différer son entrée en formation ?

Un-e candidat-e peut différer, sous certaines conditions, d’un an ou de deux ans son entrée en formation après réussite aux épreuves d’admissibilité et d’admission.

Un report d’un an est possible pour les motifs suivants :

  • Congé de maternité, paternité ou adoption ;
  • Rejet d’une demande de mise en disponibilité ou pour garde d’un de ses enfants, âgé de moins de quatre ans ;
  • En cas de maladie, d’accident, ou si le-la candidat-e apporte la preuve.

Un report de deux ans ou 1 an renouvelable deux fois est possible pour les motifs suivants :

  • rejet du bénéfice de la promotion professionnelle ou sociale ;
  • rejet d’une demande de congé individuel de formation ou de congé de formation professionnelle.

La formation

Un tronc commun et trois spécialités.

Contenu et organisation de la formation

La formation dure entre 12 et 24 mois.

La formation théorique de 525 heures (dont une période de détermination de parcours (14 heures)( = choix de la spécificité) et des temps de validation de l’acquisition des compétences (7 heures).. La formation théorique se compose de 378 heures consacrées au socle commun et de 147 heures à la spécialité.

Pour un parcours complet, la formation pratique se compose de 840 heures (soit 24 semaines) répartie sur deux ou trois stages dont un au moins de 245 beures (soit 7 semaines) couvrant les quatre domaines de formation en lien avec la spécialité choisie.

Les salariés, quant à eux, devront faire durant la formation un stage de 140 heures hors de leur établissement employeur.

La formation se décline en 4 domaines de formation :

Modalités de validation

Domaine de compétences(= DC)Intitulé de l’épreuveType d’épreuves et modalité de validation du DC
DC1 : Se positionner comme professionnel dans le champ de l’action sociale 1) Epreuve : note de réflexion sur le positionnement professionnel 2) Une évaluation du stage ou de l’exercice professionnel Epreuve écrite : moyenne d’un contrôle continu et d’une épreuve de fin de formation Coefficient 1 Note de pratique professionnelle moyenne de toutes les notes de stage sur ce DC. Coefficient 1 Validation du DC :La moyenne des 2 notes doit être supérieure ou égale à 10.
DC2 : Accompagner les personnes au quotidien et dans la proximité Dossier de pratique professionnelle (entre 5 et 8 pages) 1) Soutenance orale du dossier de pratique professionnelle, durée : 30 minutes2) Une évaluation du stage ou de l’exercice professionnel Evaluation d’un dossier de pratique professionnelle de 5 à 8 pages présentant les modalités d’intervention de l’AES au quotidien, en lien avec la spécialité choisie. Le document est réalisé par le candidat à partir d’un des stages ou le lieu d’exercices.La note de l’évaluation est posée en amont de l’épreuve orale.Coefficient 1 Soutenance orale à partir du dossier de pratique professionnelle Coefficient 2Note de pratique professionnelle (moyenne de toutes les notes de stages sur ce DC)Coefficient 2 Validation du DC :La moyenne de toutes les notes avec les coefficients doit être supérieure ou égale à 10.
DC3 : Coopérer avec l’ensemble des professionnels concernés 1) Contrôle continu : Epreuve orale à partir d’une étude de situation 2) Une évaluation du stage ou de l’exercice professionnel. Epreuve orale est organisée en cours de formation.Présentation d’au moins une étude de situation vécue en stage ou sur le lieu d’exercice professionnel en lien avec la spécialité choisie.Ecrit de 2 à 3 pages et d’un échange avec le jury.Coefficient 1Note de pratique professionnelle (moyenne de toutes les notes de stages sur ce DC)Coefficient 1 Validation du DC :La moyenne de toutes les épreuves doit être supérieure ou égale à 10.
DC4 : Participer à l’animation de la vie sociale et citoyenne de la personne 1) Epreuve : exposé d’un projet favorisant l’animation de la vie sociale et citoyenne pour la/les personne(s) accompagnée(s) 2 ) Une évaluation du stage ou de l’exercice professionnel Exposé d’un projet avec des modalités d’expression libre.Le projet, support à l’exposé, est élaboré individuellement ou collectivement.Coefficient 2 La note tient compte :-du processus d’élaboration du projet et de sa réalisation,-de l’implication du candidat dans cette démarche-de la pertinence du projet au regard du contexte d’intervention et du public accompagné. Note de pratique professionnelle (moyenne de toutes les notes de stages sur ce DC) Coefficient 1 Validation du DC :La moyenne de toutes les notes avec les coefficients doit être supérieure ou égale à 10.

Coût de la formation et financements possibles

Le coût de la formation est variable en fonction des régions. Dans notre région, le coût de la formation pour un parcours complet est de 4725 euros.

Les candidats peuvent bénéficier d’une prise en charge totale ou co-financée des frais de formation :

Sur demande écrite au département scolarité financement, un devis sur lequel figure le coût de la formation vous sera envoyé.

Une prise en charge des frais de formation est possible sous certaines conditions :

  • auprès de Pôle emploi (Aide Individuelle à la Formation), du PLIE (Plan Lillois pour l’Insertion et l’Emploi)
  • auprès du Conseil général (pour les bénéficiaires du RSA uniquement)
  • auprès de l’AFEPIPH
  • auprès de la préfecture du Nord
  • auprès de l’établissement employeur ( cours d’emploi, contrat de professionnalisation ).

Pour le conseil régional (Programme Régional de Formation) , aucune démarche individuelle ne peut être réalisée.

Où trouver des informations ou des explications complémentaires ?

Le SNUipp-FSU 62 se tient à votre disposition afin de vous accompagner au mieux dans vos démarches de formation.

Des réunions d’informations organisées par les IRTS sont prévues sur les différents sites aux dates suivantes :

  • Site Métropole Lilloise (Loos) : Mardi 31 mai à 9h
  • Site Hainaut- Cambrésis (Valenciennes) : Vendredi 22 avril à 14h30
  • Site Grand Littoral (Grande Synthe) : Jeudi 26 mai à 9h30
  • Site Côte d’Opale (Etaples) : Mardi 26 avril à 10h et Mercredi 18 mai à 10h
  • Site Artois (Arras) : Lundi 25 avril de 10h à 12h

Comment s’inscrire à la formation ?

La date limite de retour des dossiers d’inscription est fixée au 6 juin 2016.

PDF - 224.2 ko
dossier d’informations de l’IRTS
PDF - 1.3 Mo
Dossier d’inscription