Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Fonctionnaire mais citoyen à part entière !
Par : SNU62
Publié : 9 mars 2017

Fonctionnaire mais citoyen à part entière !

mars 2017




Lundi 6 mars, les écoles et les établissements du second degré ont été destinataires d’un courriel émanant du rectorat avec pour objet une « Période de réserve électorale pour l’élection présidentielle et les élections législatives ».

Le SNUipp-FSU estime que, dans un contexte où les forces hostiles à la démocratie sont très menaçantes, ce message est très maladroit.

Le statut de la Fonction Publique, voté à la Libération, est un acquis de la lutte contre le nazisme et le fascisme.

Si dans le cadre strict de notre travail d’enseignant, ce statut nous impose un devoir de neutralité – c’est un des éléments de la Laïcité de l’Etat -, il ne nous impose pas de devoir de réserve dans notre vie de citoyen.

Ce « devoir de réserve » concerne uniquement les fonctionnaires d’autorité (Recteur, IA, IEN, Principaux de collège ou Proviseurs de lycée, hauts fonctionnaires …).

Les Instituteurs et Professeurs des Écoles ne relèvent évidemment pas de cette catégorie de fonctionnaires !

La loi de 1983, les lois d’Anicet Le Pors ont précisé le statut général des fonctionnaires : la Loi reconnaît à ces derniers la liberté d’opinion, le droit de grève …

Le fonctionnaire est donc un citoyen à part entière et à ce titre, il jouit de tous les droits afférents à tout citoyen.

En conclusion, le fonctionnaire est un fonctionnaire citoyen et, à ce titre, il peut, sur son temps personnel, participer et s’impliquer dans la vie associative, syndicale, politique de la cité. Nous avons des collègues, de toutes opinions, qui détiennent des mandats électifs ; beaucoup seront en campagne électorale prochainement.

La circulaire reçue dans les écoles doit donc être considérée comme nulle et non avenue.