Vous êtes ici : Accueil > Mobilisations > Discours FSU du 12 septembre
Par : SNU62
Publié : 14 septembre 2017

MOBILISATIONS

Discours FSU du 12 septembre

septembre 2017





Si la FSU, fédération syndicale unitaire des salariés du public, soutient aujourd’hui activement la mobilisation contre la loi Travail, c’est que pour la FSU, il s’agit d’un enjeu majeur de société contre la précarité généralisée : le code du travail devrait être protecteur et permettre la création d’emplois de qualité pour tous et non ouvrir la porte à une flexibilité qui ne créera pas d’emplois, dixit le gouvernement lui-même et les économistes libéraux !

Dans la même logique, durant l’été, les annonces et les décisions du gouvernement ont été guidées par l’austérité. Austérité qui à chaque fois, touche les plus fragiles et remet en cause les solidarités : nouvelle réduction des dépenses publiques, baisse des APL, … le gouvernement poursuit une politique libérale lourde de conséquences pour les salariés et les retraités en s’attaquant à notre modèle social. On prend aux plus fragiles et aux classes moyennes pour donner aux plus aisés avec la quasi-suppression de l’impôt sur les grandes fortunes !

Alors oui, pour combattre la logique libérale mise en place par le gouvernement, qui casse les solidarités, la FSU est aujourd’hui dans la rue avec les salariés du privé pour dénoncer cette casse sociale ! La suppression des emplois aidés suit cette même logique libérale. Jusqu’à présent, les emplois aidés ont pourtant permis à de nombreuses personnes de retrouver une activité, même si leur salaire reste bien trop bas.

Dans la fonction publique et l’Education nationale en particulier, ces personnels assurent des missions indispensables au quotidien. Si l’on veut supprimer ces emplois aidés dans la fonction publique, que l’on crée alors des emplois de fonctionnaires, comme la FSU le réclame depuis leur création en 1984 !

Au niveau de la fonction publique, la FSU met en place des actions pour dénoncer la suppression des emplois aidés sans aucune compensation de personnels et sans recrutement de fonctionnaires.

Dans les jours à venir, la FSU se mobilisera à nouveau pour contrer cette austérité et cette politique libérale au profit des plus riches et au détriment des classes populaires et des classes moyennes.

La FSU mobilisera encore tous les personnels au mois d’octobre sur les salaires et la protection sociale dans la fonction publique et bien sûr pour lutter contre la précarité et l’austérité !

Documents joints