Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > carte scolaire : les derniers arbitrages...
Publié : 20 juin 2012

suite à l’annonce de la répartition des 1000 postes

carte scolaire : les derniers arbitrages...

vous trouverez dans le tableau ci joint les propositions d’ajustement de la carte scolaire 2012.

Ces propositions s’inscrivent dans le cadre de la répartition des 1 000 postes supplémentaires prévus à la rentrée 2012. A savoir, ce sont 30 postes supplémentaires qui sont octroyés à l’Académie de Lille (cela a été entérinée lors du Comité Technique Ministériel de ce matin).

Si ces propositions vont dans le bon sens, elles sont loin de combler la casse de cette année (5 700 postes supprimés pour le 1er degré en France, dont 163 pour le Pas-de-Calais). Le SNUipp-FSU entend bien montrer l’étendue des besoins de notre école : entre les postes de RASED, les postes d’animateur soutien (maîtres surnuméraires en Éducation Prioritaire), les postes de Conseillers pédagogiques supprimés, c’est une véritable chasse aux postes dits « hors classe » qui a été menée.

Dans le même temps, les conditions de travail se sont dégradées dans les classes avec pour exemple le plus flagrant la chute drastique de la scolarisation des enfants de moins de trois ans.

L’inquiétude porte également pour les intervenants en langues vivantes dont les lettres de licenciements doivent partir ces jours-ci. 21 personnes sont concernées.

Nous n’avons aucune information concernant les personnes intervenants auprès des enfants en situation de handicap, ainsi que les aides administratives à la direction d’école. Les contrats ne sont prévus que jusqu’au 30 juin. Le SNUipp-FSU a interpellé le Premier Ministre à ce sujet.

Nous porterons dans l’intersyndicale éducation, notre volonté de souligner ce triste bilan et nous souhaitons rappeler au nouveau gouvernement notre exigence d’un service public d’éducation de qualité.

Pour le département du Pas de Calais, le SNUipp-FSU 62 a chiffré les besoins en postes :

  • 50 postes pour assurer toutes les décharges (1 journée/semaine) des directeurs des 200 écoles de 4 classes du département
  • 150 postes en maternelle au titre de la scolarisation des "2 ans"
  • 80 postes d’enseignants RASED options E et G pour retrouver la situation d’avant 2008
  • 150 postes pour améliorer le taux d’encadrement dans les écoles les plus défavorisées (éducation prioritaire)
  • 175 postes pour améliorer la situation du remplacement
  • 100 postes pour attribuer 1/4 de décharge à toutes les écoles de 1 à 3 classes du département
  • 150 postes pour mettre en œuvre le "plus de maîtres que de classes" dans les ECLAIR dans un premier temps

TOTAL : 855 postes

Documents joints