Vous êtes ici : Accueil > Carrière > PE stagiaire (CRPE/FS/DU) > "Journée des partenaires" du 13 juin : intervention du SNUipp-FSU
Par : SNU62
Publié : 11 juin 2018

INTERVENTIONS

"Journée des partenaires" du 13 juin : intervention du SNUipp-FSU

juin 2018





Les syndicats de la FSU (SNUipp - SNES - SNEP - SNUEP) constatent avec consternation que l’ESPE Lille-Nord-de-France renouvelle encore sa « journée des partenaires » le 13 juin.

« Partenaires » dont nous ignorons toujours sur quels paramètres ils sont choisis (visiblement, les syndicats ne sont pas considérés comme "partenaires", mais les représentants des pouvoirs économiques, oui. En évitant cependant leur mise en concurrence puisque toutes les assurances, toutes les mutuelles, toutes les banques ne sont pas invitées).

En effet, le SNUipp et la FSU ont défendu – après sa suppression par la présidence Sarkozy – le retour à une formation mixte, universitaire et de terrain, qui soit de haut niveau pour répondre aux exigences de métiers qualifiés et porteurs de responsabilités fortes.

Le SNUipp-FSU ne peut donc cautionner la « kermesse » annuelle de l’ESPE. Un moment de « formation » très économique pour l’ESPE qui n’a pas à rémunérer de formateurs lors de cette journée. Les "partenaires" et les stagiaires eux-mêmes se chargeant de l’animer !

Cette année encore, le SNUipp-FSU est sollicité par de nombreux stagiaires qui ne comprennent pas l’intérêt de cette journée et qui n’ont pas envie d’y participer, à un moment où ils n’ont pas de temps à perdre (les fins d’année scolaire sont toujours très chargées quand il faut préparer la fête de l’école et commencer à anticiper la rentrée suivante).

De plus, aucune prise en charge des frais de déplacements n’est prévue par l’administration, puisque c’est un "temps ESPE" (un aller-retour Boulogne-sur-Mer / Villeneuve d’Ascq, par exemple, coûte tout de même 25 euros d’essence...) Sans parler des frais de garde à la journée pour les PES ayant des enfants...

Les syndicats de la FSU (SNUipp - SNES - SNEP - SNUEP) ont donc écrit à la direction de l’ESPE Lille-Nord-de-France et aux services académiques pour leur demander de permettre aux stagiaires de ne pas assister à cette journée de « formation » en ne les soumettant pas au retrait d’1/30 en cas d’absence.

PDF - 135.8 ko
Courrier de la FSU à la rectrice