Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Communiqués du SNUipp-FSU > Halte aux délocalisations intempestives des bureaux des inspections de (...)
Par : SNU62
Publié : 12 novembre 2012

SNUipp-FSU 62

Halte aux délocalisations intempestives des bureaux des inspections de l’Education Nationale !

Communiqué de presse du 12/11/2012

Communiqué de presse du 12/11/2012

Halte aux délocalisations intempestives des bureaux des inspections de l’Education Nationale !

Le Rectorat et l’Inspection Académique ont décidé de délocaliser, courant 2013, le bureau de l’Inspection de l’Education Nationale de la circonscription de Saint-Etienne-au-Mont dans les locaux de l’Inspection de Boulogne-sur-Mer…

Nous dénonçons une telle décision, synonyme de dégradation du service public de proximité ! Le service public ? C’est avant tout la satisfaction des besoins prioritaires des populations et de l’intérêt général, au niveau territorial le plus pertinent, notamment pour assurer le lien avec le public.

Le bureau de l’Inspection de Saint-Etienne-au-Mont se situe géographiquement au centre de la circonscription : il est facile pour les enseignants et les parents d’élèves de s’y rendre. Alors, pourquoi vouloir déménager dans une commune extérieure à la circonscription et excentrée par rapport à de nombreuses écoles ? Pour trouver des conditions de travail moins favorables !

L’Ecole primaire est, et demeure, une école de proximité ! Par conséquent, sa gestion doit rester proche de l’ensemble des enseignants et doit s’effectuer dans des conditions d’accueil favorables pour tous !

Plusieurs interventions ont eu lieu pour dénoncer cette politique de délocalisation des services publics. Un courrier a également été adressé à Monsieur Frédéric Cuvillier, Ministre de la Mer et des Transports, pour que ce projet de casse des services publics d’enseignement de proximité, initié par l’ancien gouvernement, soit abandonné.

Pour un service public de proximité et de qualité, nous demandons à Monsieur le Recteur et à Monsieur le Directeur Académique des Services de l’Education Nationale de revenir sur leur position.

Pour défendre un service public d’enseignement de proximité, signez la pétition en ligne !!