Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Commissions : interventions, déclarations et compte-rendus du (...) > CTSD - CDEN > Carte scolaire : zéro pointé pour le Pas-de-Calais !
Par : SNU62
Publié : 17 janvier 2019

Carte scolaire : zéro pointé pour le Pas-de-Calais !

janvier 2019






La rectrice vient d’annoncer la dotation de postes pour notre département. Sur les 44 malheureux postes alloués par le ministère pour l’académie (sur plus de 3500 écoles et structures ASH), il y en aura ZERO pour le Pas de Calais ❗️❗️❗️

Déjà l’an dernier, alors que l’académie de Lille en avait reçu 312 l’an dernier (dont 92 pour le Pas-de-Calais) cela n’avait déjà pas été suffisant eu égard au nombre important d’écoles en éducation prioritaire et cela avait déjà engendré de nombreuses fermetures en maternelle et dans le rural (89 fermetures) et des suppressions de postes de « plus de maîtres que de classes » (34 suppressions) rien que dans notre département.

Alors que l’IA va devoir trouver plus de 110 postes s’il souhaite dédoubler l’ensemble des CE1 en REP, l’annonce de cette absence de dotation pour le 62 va automatiquement provoquer un nombre très important de fermetures et va de nouveau dégrader les conditions de travail des enseignants (effectifs chargés, difficultés de remplacement,…) et par conséquent les conditions d’apprentissage des élèves à la rentrée 2019.


Pour défendre au mieux votre école, les délégué-es du SNUipp-FSU 62 ont besoin de vos effectifs actuels ainsi que de vos prévisions d’effectifs.

Contacts :

Arnaud DELPLANQUE : 07.81.55.67.10
David BLOTHIAUX : 07.67.29.61.31
Dominique DAUCHOT : 06.27.01.02.43
Permanence téléphonique du SNUipp-FSU 62 : 03.21.51.72.26

Vous pouvez aussi transmettre vos informations en ligne :

Votre espace école du SNUipp-FSU :

Le CTSD aura lieu vendredi 8 février 2019. Le CTSD initial a été reporté suite au boycott du CTA par les organisations syndicales représentatives.

Aller plus loin :

Des ouvertures en CE1 en REP ? De nombreuses fermetures ailleurs ?

Rentrée 2019 : l’Académie de Lille durement touchée