Vous êtes ici : Accueil > Carrière > PE stagiaire (CRPE/FS/DU) > [PE Stagiaires] Le SNUipp-FSU 62 s’entretient avec le directeur de l’Inspé (...)
Par : SNU62
Publié : 26 septembre 2019

[PE Stagiaires] Le SNUipp-FSU 62 s’entretient avec le directeur de l’Inspé Nord-de-France

septembre 2019




Mardi 24 septembre 2019, le directeur de l’Ispé M. Sébastien Jakubowski a invité les différentes organisations syndicales du 1er et du 2nd degré à une réunion d’informations. Vos représentant-es début de carrière du SNUipp-FSU 62, Laureline Pira et Alexandre Ducrocq, ont répondu présent. Compte-rendu

La première partie de la réunion était consacrée à l’ « information du directeur ». M. Jakubowski, nous a ainsi rappelé ou annoncé ce qui suit :

L’INSPE de l’académie de Lille – Hauts de France succède à l’ESPE Lille Nord de France depuis le 1er septembre 2019. Son intégration à l’Université de Lille sera effective au 1er janvier 2020.

Un point sur les inscriptions a été effectué :

L’INSPE de l’académie de Lille – Hauts-de-France compte 5219 inscrits répartis comme suit :

  • masters : 4239
  • DU parcours adaptés : 782
  • DIU APL1 : 11
  • DU Psychologue de l’EN : 22
  • Préparation universitaire au concours : 55
  • CAPPEI : 110
Effectifs PE PLC CPE Pratiques de l’ingénierie et de la formation
M1 1050 1307 61 31
M2 922 757 43 58
DU 318 445 19 0
Préparation universitaire au concours 45 1 9 0

La répartition sur les sites est la suivante :

  • Arras  : 526
  • Outreau  : 187
  • Douai : 250
  • Gravelines : 195
  • Valenciennes : 384
  • Villeneuve d’Ascq : 1436

Au niveau des fonctionnaires stagiaires, la répartition est la suivante :

  • 1er degré : 318 DU et 514 Master (832 au total)
  • 2nd degré : 467 DU et 279 Master (746 au total)

Le directeur a également confirmé que le concours aura lieu en fin de M2 à partir de 2022.

La seconde partie de la réunion était consacrée aux questions et demandes des différents représentant-es des usager-es et des personnels. Vos représentant-es SNUipp-FSU 62 sont intervenu-es afin de poser des questions et défendre l’intérêt des étudiant-es et stagiaires.

Voici les réponses que nous avons obtenues à nos questions :

  • la transformation de l’ESPE en INSPE n’affectera pas la formation cette année. Le directeur a assuré qu’il n’y aura pas de modification en cours d’année de la formation ou des travaux à rendre pour les stagiaires.
  • le nouveau référentiel de formation des enseignant-es impose un cadrage national pour 90 % de cette formation. Les 10 % laissés à l’initiative des INSPE seront consacrés dans l’académie de Lille à l’école inclusive au sens large (notamment d’un point de vue social, l’académie de Lille étant celle qui compte le plus de REP).
  • cette année, la Contribution Vie Étudiante et Campus (CVEC) imposée aux stagiaires a été reconduite et augmentée. Dans la mesure où l’inscription en INSPE, qui est obligatoire pour la grande majorité d’entre eux, est prise en charge par l’employeur, pour le SNUipp et la FSU, il doit en être de même pour la CVEC. Nous avons dénoncé cette contribution et demandons son remboursement aux stagiaires ainsi que sa suppression. Le directeur de l’INSPE nous a répondu que ce n’était pas de son ressort, et qu’il ne peut pas inscrire une-e étudiant-e s’il ou elle ne paye pas cette contribution.
  • les stagiaires ne doivent pas hésiter à activer le DAR (dispositif d’accompagnement renforcé) s’ils rencontrent une difficulté avec la classe dont ils ont la charge.
  • certain-es collègues et étudiant-es n’ont pas de retour pour connaître les raisons de leurs différentes notes à l’INSPE, ce que le SNUipp-FSU 62 a dénoncé. Le directeur reconnaît qu’il est légitime qu’il y ait un retour dans un objectif de formation. Il a précisé que tou-tes les étudiant-es doivent pouvoir accéder aux copies/travaux et aux commentaires, et va s’assurer que les services le permettent.
  • le directeur a expliqué avoir signé un nombre important d’avis défavorables à la titularisation l’année passée. Pour le SNUipp-FSU 62, c’est un signal fort d’alerte de la mécanique d’alternance qui est compliquée, surtout en M2, avec un mémoire et des dossiers à réaliser alors que la charge de travail est déjà très importante. Le directeur a justifié ces avis défavorables par des mémoires non rendus ou des UE non validées, sans pouvoir donner de statistiques précises.
  • Il y a eu environ 1600 candidatures en M1 pour 1224 places disponibles. Concernant les INSPE de rattachement, l’INSPE a utilisé la politique du « premier arrivé, premier servi ». Le site de l’INSPE d’Arras a par exemple été rempli en moins de 2 heures. Le SNUipp-FSU 62 dénonce cette situation. Toutes les personnes possédant les conditions de diplôme doivent pouvoir s’inscrire si elles le souhaitent, dans l’INSPE de rattachement qui convient le mieux à leur situation personnelle.
  • la journée de l’INSPE pour les fonctionnaires stagiaires est prévue le 10 juin 2020.
  • certain-es fonctionnaires stagiaires n’ont pas encore de tuteur-trices INSPE, le directeur a annoncé qu’il allait faire le point avec ses équipes.
  • les élections INSPE n’auront pas lieu pour le moment et sont gelées suite à la transformation des ESPE en INSPE. Les élu-es l’année précédente voient leurs mandats prolongés.