Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > 17 décembre : la mobilisation s’enracine
Par : SNU62
Publié : 16 décembre 2019

17 décembre : la mobilisation s’enracine

décembre 2019



Le 17 décembre, la moitié des enseignantes et des enseignants des écoles en grève contre la réforme des retraites. Une mobilisation inédite qui montre la détermination des personnels et leur exigence d’abandon de la réforme des retraites.

Le communiqué

50% de grévistes dans les écoles : une mobilisation qui s’enracine

Mardi 17 décembre, la moitié des enseignantes et des enseignants des écoles seront en grève à trois jours des vacances de fin d’année. Ainsi, pour la deuxième fois après la journée de grève historique du 5 décembre dans les écoles, la mobilisation est inédite dans le premier degré. Elle montre la détermination des personnels et leur exigence d’abandon de la réforme des retraites.

Les annonces gouvernementales de la semaine dernière ont confirmé la logique de cette réforme et l’ont même l’aggravée avec l’instauration d’un âge d’équilibre, imposant ainsi de partir à 64 ans pour avoir une pension sans décote.

Le gouvernement conditionne des mesures de compensation pour les personnels enseignants, qui seraient les plus touchés par la baisse des pensions, à une refonte du métier et de la carrière, évoquant un recours privilégié à des primes en contrepartie de missions supplémentaires. En clair, travailler plus pour perdre moins, et en créant de nouvelles inégalités.

Sans compter qu’au sujet des retraites s’ajoutent d’autres colères dans les écoles : méthode de gouvernance verticale de l’école, enseignants et enseignantes réduites à des exécutantes, dégradation des conditions de travail incarnée par le suicide de Christine Renon, exigence de revalorisation salariale…

Le SNUipp-FSU mettra tout en œuvre pour poursuivre et amplifier la mobilisation afin d’obtenir l’abandon du projet de réforme des retraites ainsi que des réponses à toutes les colères enseignantes.

Paris, le 16 décembre 2019