Vous êtes ici : Accueil > Carrière > Rémunération > Petit plus sur la feuille de paie... avec un an de retard !
Par : SNU62
Publié : 10 janvier

Petit plus sur la feuille de paie... avec un an de retard !

janvier 2020




Avant dernière mesure de la déclinaison Éducation nationale du protocole d’accord PPCR, un certain nombre d’enseignantes et d’enseignants des écoles verront le 1er janvier leur grille indiciaire améliorée de quelques points, pour une augmentation mensuelle allant de 7 à 57 euros sur la feuille de paie.

Ce sont les 300 euros annuel d’augmentation annoncés à grand renfort de grosse caisse par le ministre de l’Éducation nationale cet automne. Une mesure qu’il s’était attribuée un peu vite et qui découle en réalité de « PPCR », les accords de revalorisation des carrières dans la Fonction publique signés sous le précédent quinquennat.

À partir du 1er janvier 2020, en fonction de leur grade et de leur échelon, quelques points d’indice supplémentaires sont attribués à un certain nombre d’enseignantes et d’enseignants des écoles pour une augmentation allant de 7 à 57 euros. La mesure arrive avec un an de retard, Édouard Philippe ayant gelé sa mise en œuvre à son arrivée à Matignon.

Le tableau (en points et en euros [1])

Échelon Instit à Mayotte Instit PE PE Hors classe
12 5 (19 €)
11 10 (38€) 5 (19€) 4 (15€)
10 5 (19€) 10 (38€) 4 (15€)
9 5 (19€) 5 (19€) 7 (26,50€)
8 5 (19€) 5 (19€) 10 (38€)
7 5 (19€) 5 (19€) 8 (30€)
6 5 (19€) 9 (34€) 8 (30€)
5 5 (19€) 7 (26,50€)
4 3 (11€) 5 (19€)
3 3 (11€) 11 (41,50€)
2 2 (7,50€) 8 (30€)
1 2 (7,50€) 2 (7,50€) 15 (56,50€)

N.B : Au 1er janvier, la cotisation retraite passe de son côté de 10,83 à 11,10% du traitement brut, soit de 5 à 11€ en moins en fonction des situations. Résultat, une partie de la profession verra de son côté son salaire baisser de quelques euros à cette rentrée.

Notes

[1] valeur approchée