Vous êtes ici : Accueil > Aesh / Contractuels > Compte-rendu du GT AESH du 20 décembre 2019 au rectorat de Lille
Par : SNU62
Publié : 19 janvier

Compte-rendu du GT AESH du 20 décembre 2019 au rectorat de Lille




A la suite des demandes répétées de la FSU, un groupe de travail a été organisé au rectorat en présence du DRH du rectorat, du secrétaire général de la DSDEN du Pas-de-Calais, du Conseiller Technique ASH, d’une IEN ASH du Pas-de-Calais, de SAGERE, de coordonnateurs PIAL, de chefs d’établissement et de directrices d’école de l’académie.

L’objectif de cette réunion, lors de laquelle a siégé la FSU, était d’améliorer le vade-mecum AESH académique. Le rectorat a refusé la présence du Collectif AESH 59/62, au motif que la composition du groupe de travail devait être en adéquation avec la composition du CTA (Comité Technique Académique) où siègent les 4 principales organisations syndicales de l’Académie suite aux élections professionnelles de 2018. Par conséquent, la FSU était la seule organisation à être représentée également par un AESH.

A la suite de nombreuses interventions, la FSU a obtenu :

  • Un éclaircissement des missions des coordonnateurs PIAL. Une lettre de mission arrivera prochainement dans les établissements « têtes de PIAL » ;
  • La mise en place d’un avis motivé adressé à l’AESH en cas de non-renouvellement de contrat ;
  • L’accès, pour les AESH, aux outils de communication des établissements scolaires (ENT, cahier numérique, cahier de liaison…) Cependant, l’administration a refusé l’accès des AESH à Pronote, malgré nos demandes répétées ;
  • La suppression de la déclaration d’intention de faire grève (qui ne concerne que les personnels en charge d’enseignement dans les écoles maternelles et élémentaires).

Alors que la FSU a de nouveau dénoncé la grande précarité imposée à ces personnels, l’administration nous a informés avoir demandé aux coordonnateurs PIAL de l’académie de tenir compte des distances domicile / travail des AESH notamment lors des changements d’affectation, afin d’éviter de trop grandes distances.

Interpelée sur le droit de grève des AESH, l’administration a rappelé que lorsque l’établissement scolaire d’affectation de l’AESH est fermé pour cause de grève, l’AESH non-gréviste reste à son domicile. Lorsque l’un des établissements d’affectation de l’AESH est ouvert malgré la grève, l’AESH non-gréviste doit se rendre dans cet établissement.

Enfin, la FSU a également réclamé un délai de prévenance en cas de changement d’affectation de l’AESH au sein du PIAL. L’administration a répondu qu’elle sera vigilante à cette demande, sans pour autant annoncer un délai précis.

En vidéo : Mobilisation et audience à Arras le 20 novembre 2019

En vidéo : Mobilisation et audience à Lille le 20 novembre 2019