Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Commissions : interventions, déclarations et compte-rendus du (...) > CHSCT : Santé, sécurité et conditions de travail > Coronavirus : La FSU et le SNUipp 62 ont siégé aux CHSCT académique et (...)
Par : SNU62
Publié : 5 mars

Coronavirus : La FSU et le SNUipp 62 ont siégé aux CHSCT académique et départemental

mars 2020




La FSU était la seule organisation syndicale à lire une déclaration au CHSCT départemental :

PDF - 148 ko
Déclaration FSU au CHSCT 62

Sans tomber dans la psychose, la FSU estime qu’il est indispensable que les personnels soient correctement informés par l’Administration à tous les niveaux, qu’ils ne soient pas mis dans des situations dangereuses pour leur santé, mais aussi que leurs droits soient respectés.
En effet, beaucoup de collègues nous interrogent sur la gestion au quotidien du Coronavirus dans l’Education et l’impact sur leur santé. D’une façon générale, la difficulté est que la situation actuelle peut évoluer rapidement, et que les informations communiquées peuvent évoluer également.

Parmi les questions que nous avons soulevées, voici les réponses de l’administration :

 Information aux personnels

Ce qu’a déjà communiqué l’administration :

Des messages de l’administration ont été adressés, le vendredi avant la reprise, aux chefs d’établissements et aux écoles afin qu’ils préviennent l’ensemble des personnels et des parents d’élèves sur la conduite à tenir pour faire le retour en classe du lundi 2 mars.
Cependant, des consignes parfois contradictoires concernant notamment le confinement et les voyages scolaires ont été de nouveau reçues peu de temps après.
La FSU est donc intervenue à ce sujet pour que les informations données soient claires et cohérentes.
L’administration a reconnu que la communication envers les personnels doit être améliorée, mais la situation restant évolutive, cela reste tributaire des mesures sanitaires et préfectorales ainsi que des consignes ministérielles.
D’autre part, l’administration a adressé un courrier aux directrices et directeurs d’écoles, aux IEN et chefs d’établissements, leur permettant de contacter une cellule académique pour toute question à ce sujet.

Si vous souhaitez davantage d’informations, vous pouvez consulter :

  • la foire aux questions « Coronavirus » du site du Ministère de l’Education Nationale, mise à jour quotidiennement
  • le site du rectorat de Lille
  • le site de la Préfecture, qui a mis en place un numéro national (0800 130 000) et un numéro régional (03 20 30 58 00)

Par ailleurs, le SNUipp et la FSU ont rappelé que la situation actuelle est d’autant plus difficile à gérer que les directrices et directeurs ne bénéficient plus d’aide à la direction d’école et qu’ils n’ont pas suffisamment de décharge.

N’hésitez pas à nous faire remonter toute situation problématique ou vos questionnements pour que nous puissions intervenir rapidement auprès de l’Administration.

 Mesures sanitaires et protection des personnels

Des consignes précises ont été envoyées aux écoles et aux établissements notamment concernant le lavage des mains, l’utilisation de mouchoirs en papier à usage unique...

Appelez le 15 si vous avez ces symptômes : toux, fièvre.

Si vous constatez ces symptômes chez un élève, appelez les parents. En cas de difficulté, prévenez l’IEN et contactez-nous si besoin.

Le SNUipp et la FSU sont intervenus pour réclamer une vigilance sur l’organisation et la faisabilité au quotidien de ces mesures. En effet, il est regrettable que la fourniture de savon et de mouchoirs à usage unique, ainsi que le nettoyage des locaux ne soient pas suffisamment assurés, voire inexistants, que ce soit en période de crise ou pas.
L’Administration a répondu que des discussions sont en cours avec les collectivités locales.

Le SNUipp et la FSU ont également soulevé la question des personnels les plus vulnérables (femmes enceintes, personnels atteints de maladies graves ou chroniques...) et les plus exposés (personnels de santé notamment).
L’Administration a répondu qu’en l’absence de cas avéré pour le moment (stade 2 de l’épidémie) dans notre département, les mesures sanitaires sont les mêmes. En cas de questionnements, il est conseillé de consulter votre médecin habituel.

D’autres mesures particulières pourraient être prises en cas de passage au stade 3.

N’hésitez pas à nous faire remonter toutes vos difficultés.

 Voyages scolaires

Tous les voyages à étranger et dans les « clusters » (consulter régulièrement la mise à jour sur le site du Ministère) sont suspendus jusqu’à nouvel ordre, et donc la Rectrice ne donnera aucun avis favorable dans ce cadre.

Pour le moment, les autres voyages restent possibles. La DSDEN donne un avis favorable sous réserve de nouvelles mesures.

 Continuité pédagogique

L’Administration a rappelé qu’il existe des plates-formes nationales et académique (CNED, classes virtuelles, ENT...).
La FSU est intervenue sur le décalage entre les annonces médiatiques du Ministre et la faisabilité du terrain. Comment la continuité du service public d’éducation sera-t-elle préparée en amont pour les enseignant-es en anticipant les difficultés matérielles ? L’Administration a répondu, sans plus de précision, qu’en cas de crise majeure, il conviendrait de faire le maximum, mais sans exiger l’impossible !

 Activités scolaires

Nous sommes également intervenus sur les activités particulières (portes ouvertes, piscine, activités sportives...).
A l’heure actuelle, l’Administration rappelle qu’il n’y a pas de nouvelles mesures à ce sujet.

 Evolutions possibles de la situation

Pour l’instant, l’Administration ne nous a pas donné d’informations concrètes sur les conséquences d’une éventuelle mise en place du stade 3. Cela dépendra des mesures sanitaires et interministérielles qui seraient déployées.

Contactez-nous pour davantage d’informations.

Rappel des différents stades :

  • Stade 1 (stade dépassé actuellement) : éviter l’entrée du virus sur le territoire
  • Stade 2 (stade en cours à ce jour – 5 mars 2020) : virus entré sur le territoire, il s’agit donc d’en freiner la propagation, ce qui entraîne par exemple l’interdiction des grands rassemblements et éviter les foyers de circulation du virus (« clusters »)
  • Stade 3 (pas activé pour le moment ) : L’épidémie est déclarée, cela devient donc un stade de gestion des conséquences du virus.

Aller plus loin :

Coronavirus : ce qu’on sait