Vous êtes ici : Accueil > Publications > Départementales > Journal de confinement (basé sur vos témoignages)
Par : SNU62
Publié : 23 mars

Journal de confinement (basé sur vos témoignages)

23 mars 2020




Cher-es collègues,

Le SNUipp-FSU 62 a décidé de publier le « Journal du confinement » basé sur vos témoignages.

L’objectif est de garder les traces de notre quotidien pendant le confinement : la continuité scolaire (et non "pédagogique" !), la solidarité, vos difficultés, vos errements, les injonctions, les outils numériques, les conséquences inattendues, la solidarité, les relations avec les élèves, les parents, voire au sein de sa cellule familiale...

Tous ces petits riens qui seront vite oubliés dans un avenir proche, aussi bien par notre hiérarchie que nos gouvernants. Mais que nous ne manquerons pas de rappeler dans chacun de nos échanges avec l’Administration.

Tous ces petits riens qui participent tous à la vision collective de notre métier.

Les témoignages seront tous anonymés avant d’être publiés.

Merci de votre participation,
A toutes et tous, portez vous bien !

 Compléter le journal de confinement :

Cliquez sur l’image ci-dessous :

 Lire le journal de confinement :

27/03/2020

La période est difficile,c’est vrai,surtout en vivant seule...
Heureusement que je lis beaucoup et que j’ai un bon réseau familial et d’amis !Je peux téléphoner chaque jour à une ou plusieurs personnes si j’ai besoin de parler.
Moi qui adore les contacts,c’est dur !
Je voulais remercier toute l’équipe d’envoyer chaque jour un courriel.Cela fait du bien au moral !D’ailleurs vous pourriez mettre davantage de témoignages des collègues du département !
On se sent moins seule...
Bon courage
LH

26/03/2020

Beaucoup de difficultés pour se connecter sur l’ent pour les enseignants et encore plus pour les parents. Beaucoup de parents ne se connectent même pas car leurs codes ne sont toujours pas activés. Les parents, se connectant, ne réussissent pas à avoir accès au blog....
Aucune formation pour maîtriser cet outil...à nous de nous débrouiller...et on nous fait croire , et surtout aux parents, que tout était prêt....
Pas de protection pour garder des enfants de soignants. Il est normal de garder les masques pour eux qui sont en 1ère ligne. Mais, ce qui n’est pas normal , c’est cette pénurie de masques dûe à un manque d’anticipation et une volonté d’économie de nos dirigeants.
ND

J’ai essayé de travailler via l’ENT dès le départ. En vain. Mon cahier journal n’est pas visible par mes élèves, malgré mes diverses tentatives de le partager avec eux, avec leurs parents. J’ai donc créé une adresse gmail pour ma classe (il est hors de question de donner mon adresse académique aux parents, je ne veux pas être harcelée par la suite, ayant en plus, dans ma classe, deux parents particulièrement pénibles avec l’équipe enseignante depuis plusieurs années. J’envoie donc tout par mail, et je reçois des réponses de mes élèves. J’ai décidé d’appeler les élèves une fois par semaine pour garder le lien (je n’ai pas eu besoin de consignes pour ça) car, ayant des CP/CE1, il me paraissait impossible de ne passer que par l’ordinateur. J’ai l’impression d’abandonner un peu mes deux enfants (1 en CE1, une en grande section) au profit de mes élèves. Heureusement pour moi, ils sont plutôt avancés pour leur âge mais j’aimerais leur donner plus de temps, ce qui m’est impossible ; Alors quand j’entends parler la porte parole du gouvernement dire qu’on ne travaille pas, je suis en rage !!! C’est une honte ! Et puis, nous redoutons une fermeture de classe dans mon école. Ce n’est pas mon poste qui est menacé mais peut-être un changement de niveau de classe pour moi avec en prime, un rendez-vous de carrière (encore !) pour moi l’année prochaine. Ajoutons à cela la peur de ce qui va se passer dans les prochaines semaines. La peur dès qu’un de mes enfants toussote, ou se plaint d’avoir mal quelque part ... C’est une période de stress intense !
CR

Merci à toute l’équipe pour les mails quotidiens en cette période difficile.
Merci également de nous envoyer des ressources pédagogiques.
C’est une période où nous avons besoin de soutien et c’est ce que vous faites. Bon courage Préservez vous !!
CB"

25/03/2020

Bravo pour votre foire aux questions et votre journal de bord . Cela fait du bien de lire des témoignages de collègues comme cela fait du bien aussi d entendre la voix des élèves et de faire un point avec les parents au téléphone dans ce climat si particulier J aime bien votre terme de continuité scolaire et non pédagogique qui va rassurer les parents qui doivent jongler avec plusieurs enfants en maternelle,en primaire et au collège . Prenez bien soin de vous ...
NL en école maternelle

24/03/2020

Deuxième semaine, deuxième dépôt de documents chez les parents qui n’ont pas d’imprimante, pas d’ordi, pas de connexion correcte ou même aucun accès Internet.
Et pour ceux qui ont, c’est le supermarché du coin qui n’a plus, ni cartouche d’encre ni papier.
Alors j’ai distribué plus que ce que j’avais prévu au départ,rappelé qu’il ne fallait pas tout imprimer, qu’il fallait faire écrire son enfant, et déposé trois grosses enveloppes à la mairie pour les élèves d’Ulis ou les enfants de parents séparés...
Difficile de quitter son écran une fois qu’on commence, alors je me force à ne pas allumer mon PC avant 9h, vu surtout que je l’ai éteint vers 23h30. Mais il y a aussi le téléphone qui notifie tout commentaire, mail ou message.
Dur de régler "pas de notifications" sur son téléphone ou sa tablette. Et quand j’appelle un parent avec mon #31#, difficile de raccrocher tant il ou elle a de questions ou me rapporte le comportement de son enfant. Pour reprendre une petite dose du temps d’avant, je demande à parler à mon élève et c’est doux d’entendre sa petite voix toute timide vous promettre de faire de son mieux, comme en classe.
J’espère vraiment que nous nous retrouverons bientôt dans la classe ; pas seulement parce que je bosse 2 ou 3 fois plus pour tout adapter, mais surtout pour les retrouver tous, même ceux qui se prennent des remarques. Ils me manquent tous.
MG

Bonjour,
Merci pour tout ce partage, merci de nous informer quotidiennement, de nous rassurer....merci pour vos appels aux adhérents.
Mes élèves sont repartis le 13 avec du travail papier pour la semaine. Pour ma part nous avons l’ENT dans l’école mais les parents n’ont eu les codes que le dernier jour, tout a été organisé à l’arrache... J’ai alerté mes collègues sur l’inégalité sociale et les fossés qui allaient se créer. Certains m’ont entendue, d’autres n’ont mis en avant que leur "conscience professionnelle" et "les parents n’ont qu’à faire leur boulot". Il ne s’agit pas du boulot des parents cette fois !!
Pour ma part je fonctionne par mail avec mon adresse pro, ça fonctionne plutôt bien. Tous les parents ont répondu au moins une fois. Maintenant je sais que certains font travailler leur enfant et d’autre non car problèmes d’imprimante, de connexion... ou sont tout simplement dépassés par cette situation nouvelle et tellement anxiogène !!
J’essaie de donner 2 fois semaine et d’apporter des corrections quand c’est possible... mais combien de temps cela va-t-il pouvoir durer ?? Comment aborder de nouvelles notions ???
Je serai rassurée de savoir que d’autres comme moi ne parlent pas de continuité pédagogique mais bien de "entretien des notions déjà abordées".
Je suis seule avec 2 ados à la maison qui passent respectivement le bac et le brevet cette année... L’ambiance est donc assez tendue au quotidien car la situation anxiogène pour eux aussi (problèmes de connexion, d’échanges....)
Je vous/nous souhaite à tous beaucoup de courage.
VM enseignante CE2

Bonjour à tous, Depuis ce début de confinement c’est galère sur galère pour tenter de bâtir et de transmettre un cahier multimédia. les pages s’effacent, le compte se déconnecte sans prévenir, j’ai l’impression de passer tout mon temps sur le PC ou sur le téléphone à avoir des nouvelles de ma directrice et de mes collègues car en parallèle il faut organiser l’accueil des enfants de personnels hospitalier et on aime travailler ensemble donc pas évident de bâtir des choses à distance. Comment expliquer à des parents comment gérer des séances avec des petits... la posture d’enseignant, le langage à adapter en fonction des besoins, le matériel à prévoir, ça s’apprend, ça ne s’improvise pas !
En plus avec mes enfants et leur travail scolaire à gérer en même temps je trouve ça encore plus compliqué. J’ai donc créé un groupe facebook pour garder un lien visuel avec les enfants et rassurer les parents mais c’est très très chronophage car il faut répondre aux messages de chacun. j’ai donc prévenu les parents que je me déconnecterai en dehors des heures de classe pour me connecter à ma famille....
Autre soucis, je suis angoissée à l’idée d’aller garder les enfants des personnels soignants et de ramener le virus à la maison... hier mes collègues étaient 2 pour 1 enfant alors que 5 étaient normalement prévus...et bientôt j’apprends qu’il faudra garder d’autres enfants ? et en même temps assurer la continuité des apprentissages et en même temps gérer les apprentissages de ses propres enfants ???!!!!!
Pourquoi le personnel municipal qui assure d’habitude les centre aéré, les cantines , la garderie n’est pas réquisitionné plutôt que les enseignants qui sont censé continuer d’assurer leur travail à domicile ????
Merci pour ce journal de bord qui m’a permis de lâcher ce que j’ai sur le cœur...
Bon courage à tous, prenez soin de vous
AS enseignante en maternelle PS

Salut, Merci pour vos initiatives. La plus grande partie du temps est consacré à essayer d’entrer en contact avec les familles. Comme je suis brigade et que je devais laisser la classe aujourd’hui, j’essaie du coup de tenir la collègue au courant des élèves et de leur niveau, sans même savoir si elle les verra un jour. Si seulement notre hiérarchie ministérielle avait planifié tout ça, on n’en serait pas là aujourd’hui.
Le retour risque de faire très mal, pour les familles et pour nous.
Sur un plan personnel, comme j’ai obtenu une mutation, je ne sais pas comment ça va se passer puisque je prévoyais de commencer à prospecter un logement en avril sur place... c’est râpé. Prenez soin de vous tous.
NF

Merci de nous informer chaque jour sur les conséquences du Coronavirus par ce que au niveau gouvernemental, on n’est pas aidé !! Bon courage pour la suite.
CB

23/03/2020

Après avoir préparé le travail de la semaine et proposé des explications personnalisées pour les élèves en difficultés de mes 3 niveaux, ce week-end j’ai adapté tous les textes et exercices pour mon élève dyslexique de CE2... enfin presque car je n’ai pas encore tout terminé... d’ailleurs a-t-on un jour réellement "terminé" quelque chose dans notre métier ?... mais je m’y attèle un peu chaque jour... tout en jonglant entre mes propres ados et la vie du foyer... !
SL Adjointe RPI cycle 2

23 mars, je prends mon sac de course, mon attestation de déplacement dérogatoire sur laquelle j’ai bien coché la case déplacement pour produits de première nécessité. Je me dirige vers le centre ville, dépasse l’épicerie et devant la poste, ouvre mon sac pour prendre 2 enveloppes destinées à une de mes élèves qui n’a pas d’ordinateur, pas d’imprimante et qui ne comprend pas bien le français ni comment tout cela fonctionne ( ENT, CNED, liens hypertextes). Je rentre chez moi, j’ouvre mon ordinateur et découvre qu’Eduscol a mis en ligne des ressources pour la continuité pédagogique... beaucoup de littérature. Si cela peut en aider certains...
Comme beaucoup de collègues, j’essaie avec les moyens du bord sans prétention d’aider mes élèves concrètement.
CS

En cette période de confinement, ma grande surprise et ma grande confirmation est l’effet domino de la bienveillance. Pour une fois, nous entendons des messages bienveillants venant du haut, notre hiérarchie nous souhaite bon courage, nous envoie son soutien, nous signale qu’elle sait que nous travaillons au mieux, que notre lien avec les familles est indispensable... etc. Fallait-il attendre le confinement pour avoir un peu de reconnaissance ? Les parents également qui manifestent leur joie d’avoir des nouvelles, qui nous remercient etc. Finalement cet environnement bienveillant permet à tout le monde de se sentir mieux alors pourquoi ne pas le faire tout le temps ?

Pour ce qui est des galères de communication avec les parents, ce qui m’inquiète le plus c’est cet énorme décalage entre les parents qui ont l’air de gérer, voir de prendre plaisir à faire l’école à la maison et les parents qui ne nous répondent pas du tout. Je pense tous les jours à ces élèves que j’aide habituellement quotidiennement dans la classe et qui sont sûrement livrés à eux-mêmes... Ceux avec qui je suis en lien sont déjà bien aidés par leurs parents, c’est très désagréable de voir que ce service public de "continuité pédagogique" qui - comme vous le dites - est bien une continuité scolaire, laisse de côté tout un pan des élèves... Comment allons-nous faire lors du retour en classe avec ces immenses retards et pour certains, cette avance ?

Je n’ai pas eu à vivre les galères de l’ENT car notre école n’en disposait pas, le passage par adresse mail s’est fait directement mais notre métier est bien loin du fait d’envoyer des exercices et des conseils... Bref cela pose beaucoup de questions.

J’espère aussi que l’intention n’est pas de nous remplacer par ces plates-formes car ce serait vraiment perdre le sens profond de notre métier.
TD Remplaçante

Le plus dur, c’est de ne pas avoir de retour des parents... J’ai à peine eu des nouvelles de deux parents sur toute ma classe (je leur avais mis mon mail pro et tous les élèves avaient eu leur fichier papier avec leur travail (pour la manipulation et l’écologie, on repassera)... C’est frustrant de ne pas savoir si les enfants travaillent ou non, s’ils s’en sortent ou non, ...
MT Adjointe maternelle

22/03/2020

Grand merci pour votre soutien dans un moment où se sent seuls. Courage à vous et prenez soin de vous.
CS directrice

Bonjour, Point quotidien très utile et pratique ! @+
directeur

19/03/2020

Très bonne idée ce message quotidien avec les dernières nouvelles

Merci pour tous vos courriels intéressants. Merci de continuer à réclamer des protections ; je suis sûre que plein de collègues n’attendent que ça pour se porter volontaires à garder des enfants de soignants...

Ha ! Merci ! MERCI ! Enfin, le bon sens l’emporte, enfin un peu de reconnaissance de notre engagement..... il etait temps d’arrêter de slalomer entre les injonctions des IEN ....... Encore merci de votre intervention efficace aupres du DASEN !
AJ une directrice qui va mieux depuis qqes minutes....

Merci pour le point quotidien. On se sent moins seul et plus raccrochés.

Bonjour,
Comme la collègue, merci beaucoup pour toutes ces informations claires, précises et précieuses pour y voir clair !! Bon courage à tous et bonne journée
TD