Vous êtes ici : Accueil > Mobilisations > Le jour d’après : la pétition
Par : SNU62
Publié : 7 avril

PETITION

Le jour d’après : la pétition

7 avril 2020



À la suite de la tribune « Plus jamais ça, préparons le jour d’après » du vendredi 27 mars, quinze organisations lancent une pétition nationale pour défendre des mesures urgentes et de plus long terme, porteuses de profonds changements politiques.

La pétition lancée par Action Non-Violente COP 21, Alternatiba, les Amis de la Terre France, Attac France, CCFD Terre Solidaire, Confédération paysanne, CGT, Convergence nationale des Services Publics, Fédération syndicale unitaire (FSU), Fondation Copernic, Greenpeace France, Oxfam France, Reclaim Finance, Union syndicale Solidaires, 350.org, appelle les citoyennes et les citoyens, qui partagent le constat dressé d’urgence sociale et écologique et en ont assez des discours creux, à se mobiliser pour que le « Jour d’Après » soit construit ensemble, en rupture avec les politiques menées jusque-là. "Les solutions existent, agissons !" proclament les signataires.

Signer la pétition

Les organisations proposent quatre mesures urgentes...

  • Stopper les activités non indispensables.
  • Réquisitionner établissements médicaux privés et entreprises pour répondre à la crise
  • Suspendre les versements de dividendes, rachats d’action et bonus aux PDG.
  • Orienter les milliards d’euros injectés dans l’économie française et européenne vers les besoins sociaux et écologiques des populations ».

... et trois mesures de long terme :

  • Un plan de développement de tous les services publics
  • Une fiscalité bien plus juste et redistributive, un impôt sur les grandes fortunes, une taxe sur les transactions financières et une véritable lutte contre l’évasion fiscale.
  • Un plan de réorientation et de relocalisation solidaire de l’agriculture, de l’industrie et des services, pour les rendre plus justes socialement, en mesure de satisfaire les besoins essentiels des populations, de répondre à la crise écologique.
    Signer la pétition

    Aller plus loin :

Le jour d’après : l’appel du 27 mars