Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Coronavirus : Toutes les infos (au 13 mai 2020)
Par : SNU62
Publié : 13 mai

INTERVENTIONS

Coronavirus : Toutes les infos (au 13 mai 2020)

13 mai 2020




Le SNUipp-FSU 62 vous propose un point info quotidien de l’évolution de la situation pour les personnels.

Message d’une collègue : "Bonjour à tous. Voilà, Franchement cela devient n’importe quoi des déclarations et des contre-informations, de la manipulation, des faux prétextes avancés... Bon, pour commencer des masques qui, semble-t-il, ne servaient à rien (mais bien sûr une protection par un foulard vaut mieux que rien) et puis maintenant une obligation d’en avoir sous peine de recevoir une amende tout ça juste pour ne pas puiser dans le stock réservé aux personnels médicaux, d’ailleurs je trouve scandaleux que beaucoup d’entre eux aient été contaminés faute de protections efficaces. Maintenan t on exige de la part des enseignants de refaire classe, bon ok de toute manière la propagande selon laquelle les enfants ne sont que très peu contaminés qu’ils ne font pas de formes sévères de la maladie et que par là ils ne peuvent pas vraiment être des agents vecteurs de ce virus sert l idée selon laquelle il n’ y aurait aucun risque ! Alors pourquoi de telles mesures ? Les enfants ne pouvant supporter les masques n’en porteront pas mais les adultes de l’école si, est-il pensable que nous puissions garder un masque pendant 8h !! Et puis il y a les gants aussi. Cela va être l’enfer tout simplement !!!"

Complétez notre "Journal du Confinement"

 Le SNUipp-FSU rencontre la Rectrice et le DASEN

Le SNUipp-FSU 62 a siégé, en visio-conférence au CTA (Comité Technique Académique) ce mardi 12 mai 2020 avec la Rectrice de Lille et les DASEN du Nord et du Pas-de-Calais. Le syndicat est intervenu pour faire part des inquiétudes et des difficultés des équipes sur le terrain.


Mesures et protocole sanitaires

Si les mesures sanitaires ne sont pas garanties = il faut agir vite et alerter. C’est le devoir d’alerte du directeur et de la directrice. Tout personnel de l’école peut bien sûr également alerter si besoin.

La Rectrice et les DASEN du 59 et du 62 ont rappelé au SNUipp-FSU qu’il ne devait pas y avoir mise en danger des personnels et des élèves et que c’est le cas ou s’il y a des inquiétudes, il faut en parler et le signaler.

Notamment dans les situations suivantes :

  • si absence ou insuffisance de masques pour les personnels (attention pour les masques, le protocole a été réactualisé) ;
  • si absence ou insuffisance de masques d’enfants fournis (en cas de suspicion de covid ou symptômes) ;
  • si problème ou difficulté de nettoyage quotidien ou désinfection : par exemple on arrive un matin (avant la classe) et là on s’aperçoit qu’il n’y a pas eu nettoyage. On appelle donc l’IEN qui appelle la mairie - les élèves ne rentrent pas tant que ce n’est pas nettoyé et l’école peut être fermée si nécessaire ;
  • si absence ou insuffisance de savon, de serviettes papier et de gel hydro-alcoolique, ne permettant pas d’observer les gestes barrières en toute circonstances ;
  • si difficultés dans la distanciation.

Faire remonter ces situations à l’IEN et remplir une FICHE SST à transmettre au directeur/à la directrice pour visa et envoi à l’IEN et au DASEN (sans oublier d’agrafer la fiche dans le RSST de l’école). Pensez à envoyer un double au SNUipp-FSU.

Si vous êtes confrontés à d’autres problèmes par rapport au protocole sanitaire national, contactez-nous pour vous conseiller et vous aider : snu62@snuipp.fr


personnels vulnérables

Attention : les personnels vulnérables ou qui vivent avec un proche vulnérable ne doivent pas être présents dans l’école.

Le ministère demande un certificat médical, et le rectorat et la DSDEN doivent s’y conformer. Cependant pas d’urgence à aller chez son médecin. La régularisation est possible plus tard. L’Administration accorde sa confiance aux collègues : pas de pression ou d’injonctions.


garde d’enfants : FAQ MEN actualisée aujourd’hui

"Les parents qui ne souhaitent pas scolariser leur enfant alors même que la classe de ce dernier a ouvert sont regardés comme sans solution de garde dès lors que le retour à l’école se fait sur la base du volontariat."

Les enseignants-parents et les AESH-parents peuvent travailler en distanciel.

On ne peut les obliger à remettre leurs enfants à l’école même s’ils sont public prioritaire.
En tout cas, il doit y avoir échange et pas injonction faite aux collègues à ce sujet. Le personnel choisit.

plus d’infos ici


Formations

Pour la formation et l’information aux gestes barrières et au port du masque, une infirmière doit venir dans chaque école pour faire cette information-formation. C’est l’IEN qui doit planifier et faire remonter la planification au niveau des infirmières. Contactez-nous en cas de problème.


Les temps partiels

Il n’y a pas de remise en cause du temps partiel donc pas d’organisation de 50 % d’élèves ou de 75% du nombre d’élèves de la classe pour les collègues exerçant à temps partiel. Aucune consigne du DASEN n’a été donnée en ce sens. Contactez-nous en cas de problème, pour que nous puissions intervenir.


AESH

Les contrats sont maintenus. L’Administration affirme avoir besoin de personnels en distanciel et en présentiel pour faire revenir les élèves en situation de handicap (sur la base du volontariat des familles).

La Rectrice demande des AESH en présentiel et ne nie pas la difficulté de l’exercice, il est prévu de les équiper (avec un surblouse notamment) pour éviter l’exposition.
Nous contacter pour tout problème et nous indiquer vos conditions de travail. Aucun personnel ne doit être mis en danger.


Travail en distanciel et en présentiel

Un enseignant ne peut pas avoir 2 charges de travail en même temps. Il est exclu est qu’on fasse les 2 en même temps et que cela entraîne une surcharge de travail.

 L’école a besoin des RASED

Le collectif national RASED, suite à la fermeture de nombreux postes d’enseignant-es spécialisé-es, alerte sur le manque manifeste de personnels RASED, alors que la réouverture annoncée des écoles inquiète les équipes, faute de temps pour organiser l’accueil sécurisé des élèves et la qualité pédagogique et relationnelle.

Cette réouverture va demander des moyens accrus pour soutenir les élèves les plus fragiles et les plus affectés par cette situation exceptionnelle, ainsi que leurs familles et les équipes éducatives. Ces besoins étaient présents avant la crise et le seront toujours sur le long terme afin de permettre à l’école d’accompagner au mieux les élèves dans leur parcours scolaire.

Il paraît nécessaire de prendre le temps de penser collectivement l’accompagnement de la reprise et de réfléchir au rôle et à la place de chacun des acteurs de la communauté éducative.

Les personnels des RASED, dont le rôle est de prévenir et remédier aux difficultés que présente l’enfant à l’école, doivent y trouver toute leur place dans le cadre de leurs missions définies par la circulaire de 2014. Depuis le début de la crise sanitaire, les enseignant-es spécialisé-es et les psychologues mettent tout en œuvre pour poursuivre leurs accompagnements des élèves et leur collaboration avec les enseignant-es de classe en tenant compte évidemment de la situation extraordinaire.

La situation inédite que nous traversons nécessitera une présence et des interventions sur le long cours auprès des enfants comme des adultes, alors que les moyens en postes manquent déjà cruellement. Pourtant, le Ministère de l’Education Nationale, dans la circulaire du 4 mai, ne fait toujours pas référence aux enseignants-es spécialisé-es comme des appuis aux élèves et aux enseignant-es.

Comment faire face ?

Près de 80 postes de RASED sont encore supprimés pour la rentrée 2020, et les personnels RASED restants peinent à prendre en charge les demandes qui ne manqueront pas de continuer à affluer. Le collectif RASED dénonce la poursuite du démantèlement du dispositif d’aide aux élèves engagé il y a une dizaine d’années, et demande un investissement significatif de l’État dans ce qui reste un moyen d’aide irremplaçable, au plus près du terrain et des besoins de la communauté éducative.

 Titularisation des stagiaires 2019-2020

Le Ministère a enfin précisé les aménagements qui seront pris, suite à la période de confinement, concernant la titularisation des stagiaires. La procédure « habituelle » n’est modifiée que pour les stagiaires pour qui un licenciement serait envisagé à la fin de la 1ère année de stage : une inspection devra obligatoirement avoir lieu d’ici la fin de l’année.

Pour tou·tes les autres la procédure reste la même :

  • Inspection obligatoire d’ici la fin de l’année pour les stagiaires qui effectuent leur 2ème année de stage.
  • Inspection facultative pour les stagiaires dont la titularisation ou le renouvellement est envisagé : l’avis de l’IEN sera rendu selon les modalités qu’il juge souhaitables (lecture du dossier, entretien avec le stagiaire, etc.).

Le rôle des jurys académiques sera inchangé (entretien obligatoire pour les stagiaires dont la titularisation n’est pas envisagée.
Ces aménagements ne seront valables que pour la « campagne » de titularisation de la promotion 2019-2020 et les arrêtés du 22 août 2014 relatifs au stage, à l’évaluation et à la titularisation seront modifiés en conséquence.

Pour le SNUipp-FSU, ces aménagements évitent de placer tous les stagiaires en « renouvellement », comme cela avait été envisagé, et c’est une bonne chose.

Mais nous continuons d’affirmer que les stagiaires pour lesquel·les le jury envisage un licenciement, et qui ont donc rencontré des difficultés cette année, ne seront pas dans les conditions sereines pour une inspection en cette fin d’année. Plutôt qu’un renouvellement d’un an d’office, une prolongation de 2 mois aurait pu leur permettre de bénéficier de l’accompagnement nécessaire avant que le jury se prononce. En tout état de cause, cette prolongation aurait dû être assortie d’une titularisation avec rétroactif au 1er septembre 2020.

Et de nombreuses questions restent encore en suspens.

 Arrêté de promotion et retraite

Actuellement les arrêtés de promotion ne sont pas édités ni transmis. Pour les personnels faisant valoir leur droit à pension pour la rentrée 2020, cela pourrait aboutir à l’absence de prise en compte de celle-ci dans le calcul de leur pension. Le SNUipp-FSU a demandé au Ministère d’intervenir auprès des départements pour que les arrêtés soient transmis dans les temps.
Le SNUipp-FSU demande aussi à avoir confirmation que toutes les régularisations indemnitaires ou indiciaires puissent être versées avec les pensions.

Le Ministère a confirmé au syndicat qu’en cas de régulation tardive (changement échelon, indemnitaire,...) due à la situation sanitaire, celle-ci sera bien versée avec la pension.

 Affectation sur postes adaptés

Le SNUipp-FSU a de nouveau dénoncé auprès du Ministère l’absence de traitement de ce point en CAPD et le manque de transparence sur la répartition des postes adaptés.
Le Ministère rappelle que cette compétence est supprimée par la loi de transformation de la Fonction publique. Si d’autres textes comportent encore certaines références, c’est la loi qui l’emporte.

 La rupture conventionnelle

Le SNUipp-FSU a posé, auprès du Ministère, le problème des demandes de ruptures conventionnelles qui restent sans réponse dans l’ensemble des départements.
Pour le Ministère, c’est bien au niveau national que le problème se pose : attente de précisions interministérielles et d’une déclinaison pour l’Education nationale. Du retard avait été pris sur ce dossier, retard accentué par la crise actuelle. Ce devrait être une question prioritaire lors de la reprise d’un fonctionnement normal.

 Détachements (à l’étranger, dans le corps des PE, dans un autre corps)

Le SNUipp-FSU a interrogé le Ministère sur le calendrier de ces opérations. Le Ministère informe avoir adapté la procédure en prolongeant la période jusqu’au 15 avril. De plus, avec les problèmes d’acheminement du courrier, le délai devra être observé avec souplesse. Pour les renouvellements, l’avis des DASEN n’a pas à être sollicité. Le Ministère considère que tout doit être terminé fin juin dans l’intérêt des établissements et des personnels.

 Mouvement intra-départemental

Le SNUipp-FSU a dénoncé auprès du Ministère les nombreux changements (ancienneté des services, poste à profil, voeux larges) qui interviennent dans le mouvement départemental en dehors de toute consultation d’instance et des représentant-es du personnel et que le bilan du mouvement 2019 ne nous a pas encore été présenté malgré la promesse du Ministère et nos multiples demandes.

Le SNUipp-FSU a demandé une clarification quant à la notion d’ancienneté des services appliquée dans les départements sans aucune concertation ni même explication.

Le Ministère confirme le choix édicté par la loi concernant les priorités légales : “L’ancienneté générale de service en qualité d’enseignant du premier degré est prise en compte au titre de l’expérience et du parcours professionnel”, (note de service mobilité). Elle est donc bien considérée comme une priorité légale. Quant aux profondes modifications, elles découlent d’une part, de la loi de transformation de la Fonction publique et d’autre part, de la ligne directrice de gestion sur la mobilité. Ainsi le Ministère justifie l’augmentation des postes à profil par la volonté d’une meilleure adaptation postes/personnels...

 La reprise dans CES conditions, c’est non ! On récapitule...

Conseil d’école : Une motion à faire voter

Alors que le DASEN souhaite la tenue d’un conseil d’écoles exceptionnel cette semaine, le SNUipp-FSU vous propose une motion (à adapter en fonction des modalités locales).

Le directeur est responsable du Conseil d’école du début à la fin. Les IEN ne peuvent donner que des conseils. Une motion peut être rédigée, signée par les membres présents mais non votée. Elle peut être jointe au PV.

Pensez à envoyer également votre motion au SNUipp-FSU Pas-de-Calais (snu62@snuipp.fr) pour suivre la situation de votre école.

Motion à télécharger ici

Plus d’infos sur le fonctionnement du conseil d’école


Courrier au DASEN

Le SNUipp-FSU propose aux écoles d’écrire directement au DASEN (via l’IEN) pour rappeler que la réouverture des écoles à la date du 11 mai parait prématurée dans notre Académie. Voici un courrier type à adapter en fonction des réalités locales.
Pensez à envoyer également votre courrier au SNUipp-FSU Pas-de-Calais (snu62@snuipp.fr) pour suivre la situation de votre école.

Courrier à télécharger


Courrier aux parents

Dans un courrier adressé à la FCPE 62 (première fédération de parents d’élèves), le syndicat dresse une liste non exhaustive du contexte de reprise pour les enfants. Le SNUipp-FSU vous invite à partager ce courrier à tous vos contacts sur les réseaux sociaux.

Courrier à partager sur les réseaux sociaux


Pétition à signer et faire signer

Le SNUipp-FSU et d’autres syndicats ont diffusé une pétition demandant que la reprise soit suspendue partout à la mise en place des garanties sanitaires indispensables et à une organisation pédagogique acceptable. Lancée il y a à peine 48 heures, cette pétition recueille déjà largement plus de 50.000 signatures. On amplifie l’action !

Pétition à signer et faire signer


Préavis de grève

Le SNUipp-FSU a déposé un préavis de grève couvrant toute la période du 11 mai au 4 juillet 2020.


Droit d’alerte et droit de retrait

Ce droit permet à tout travailleur de se retirer spontanément de l’exercice de ses fonctions, sans autorisation préalable de son employeur, à condition qu’il dispose d’un motif raisonnable de penser qu’il est exposé à un danger grave et imminent pour sa vie et sa santé. L’exercice de ce droit doit simplement faire l’objet d’une information de l’employeur.

Toutes les infos

 C’est reparti pour le mouvement 2020

Le serveur est à nouveau ouvert. Pour rappel, tous les voeux effectués avant l’interruption doivent être ressaisis.

Nouveau calendrier du mouvement :

  • réouverture du serveur le 4 mai
  • date de saisie repoussée jusqu’au 18 mai
  • date des résultats repoussée au 24 juin

Vous trouverez toutes les informations concernant ce mouvement dans votre e-dossier mouvement :

Pensez à compléter votre fiche de suivi syndical directement en ligne.

 Adhérons dès maintenant pour l’année scolaire 2020 / 2021

Vos délégué-es du SNUipp-FSU 62 sont toujours mobilisé-es pour vous informer régulièrement et vous défendre. Or notre syndicat ne fonctionne qu’avec les cotisations de nos syndiqué-es. Sans syndiqué-e-s, pas de syndicat ! N’hésitez plus, pour nous soutenir et nous rejoindre : adherer.snuipp.fr/62

 Complétons notre Journal de confinement

Compléter notre Journal du confinement

Pour rester vigilants à ce sujet et au plus près des réalités de terrain, le SNUipp-FSU 62 vous propose de rédiger un « Journal du confinement » basé sur vos témoignages.

L’objectif est de garder les traces de notre quotidien pendant le confinement : la continuité scolaire (et non "pédagogique" !), la solidarité, vos difficultés, vos errements, les injonctions, les outils numériques, les conséquences inattendues, la solidarité, les relations avec les élèves, les parents, voire au sein de sa cellule familiale, et la perspective d’une reprise.

Tous ces petits riens qui seront vite oubliés dans un avenir proche, aussi bien par notre hiérarchie que nos gouvernants. Mais que nous ne manquerons pas de rappeler dans chacun de nos échanges avec l’Administration.

Tous ces petits riens qui participent tous à la vision collective de notre métier.

Les témoignages seront tous anonymés avant d’être publiés.



Affichez sur les réseaux sociaux votre solidarité avec tous.te.s les agents du service public dont l’action au quotidien permet de freiner la propagation du virus !

 Des ressources pédagogiques pour l’école à la maison

Le SNUipp-FSU met à la disposition des enseignantes et des enseignants des écoles une série de liens vers des contenus pédagogiques et culturels. Un recensement non exhaustif qui évoluera au fil des propositions des différents acteurs.

Voici des articles qui recensent des liens, des idées simples à proposer à mettre en œuvre pour les enfants avec des parents qui restent des parents.

N’oubliez pas que chaque équipe pédagogique doit choisir un fonctionnement selon son contexte scolaire.



 Foire aux questions

Le SNUipp-FSU Pas-de-Calais a mis en place une foire aux questions pour trouver facilement les réponses à toutes les questions que vous vous posez. Cette foire aux questions est mise à jour régulièrement, au fur et à mesure des réponses données par l’Administration.

Foire aux questions : Les réponses à toutes les questions que vous vous posez
Suite aux annonces du président de la République, nous vous proposons toutes les informations nécessaires

Notre site et notre foire aux questions seront tenus à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation et éventuellement des consignes même s’il serait utile qu’elles soient le plus rapidement et définitivement fixées, dans le temps et sur tout le territoire.

Pour toute question particulière, envoyez-nous un mail à : snu62@snuipp.fr



Le site dédié du SNUipp FSU : Toutes vos questions classées par thème


Un peu d’humour...