Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Coronavirus : Toutes les infos (au 14 mai 2020)
Par : SNU62
Publié : 14 mai

INTERVENTIONS

Coronavirus : Toutes les infos (au 14 mai 2020)

14 mai 2020




Le SNUipp-FSU 62 vous propose un point info quotidien de l’évolution de la situation pour les personnels.

Message d’une collègue : "12 mai.
Bilan de 4 semaines de stress intense avec ordres, contre ordres, ordres, contre ordres...
Apprendre à la télé le lundi de Pâques que les écoles réouvriraient le 11 mai . Les premières pistes de notre ministre le lendemain, toujours par la presse. Temps d’attente de consignes officielles de notre hiérarchie : long très long. Tout le monde qui y va de sa version en attendant. Ne pas savoir quoi répondre aux parents qui nous interrogent, à nos élèves qui s’inquiètent. Des enquêtes à faire remonter le jour même, mail en catastrophe aux parents le matin, coups de fil l’après midi pour les mails restés sans réponse.
Conjoint à risques. Rester à la maison avec ce sentiment d’abandonner les collègues, mes élèves ? Aller au front (il a été dit que nous sommes en guerre) ? Capituler ? Volonté viscérale de nous protéger. J’informe ma hiérarchie de mon souhait de télétravail. Mail resté sans réponse. Qui ne dit mot consent ? Dimanche 10 mai, veille de reprise, l’IA nous réclame un certificat médical. Remontée en flèche du niveau de stress. Sentiment d’infantilisation, de manque de confiance. Lassitude et tristesse face à tout ça. (...)
Je n’ai jamais ressenti ce niveau de stress dans mon métier. Mais c’est arrivé et quelles traces allons nous garder de tout ça ? Beaucoup d’enseignants ressortiront meurtris, découragés..."

Complétez notre "Journal du Confinement"

 Les chiffres de la reprise

Une enquête (réalisée en ligne auprès de 9813 écoles à la veille de la reprise) du SNUipp-FSU a pu établir une photographie des conditions de la reprise. Des modalités d’organisations pas vraiment raccord avec la communication de la rue de Grenelle. Seules 70% des écoles ont été réouvertes dans la semaine du 11 mai, sans bénéficier pour près de la moitié des équipes d’un deuxième jour de prérentrée pourtant prévu par le ministère.

Notre enquête montre que près de 30 % des écoles ne sont pas rouvertes cette semaine. Des ouvertures prévues pour les semaines à venir même si pour 12% d’entre elles, aucune date n’est encore arrêtée. Les équipes ont bien souvent imposé de rester en dessous de la norme ministérielle préconisée de 15 élèves et les activités « parallèles » vantées par le ministre ne sont au final mises en place que par moins d’une commune sur cinq… essentiellement de la garderie.

Les conseils d’école, rassemblant enseignants, délégués des parents et représentant de la commune, ne se sont réunis que pour seulement 19% des écoles, et 1/5 d’entre eux n’ont pas validé les modalités d’organisation retenues.
Il est prévu d’en tenir un prochainement pour 16% des écoles tandis que ce n’est pas prévu pour 65% des écoles alors que selon la circulaire du 4 mai 2020, le conseil d’école doit être informé des modalités d’organisation de la « reprise ».

Plus de 13% des organisations retenues ne sont pas conformes au protocole sanitaire conduisant à de premiers dépôts de procédure d’alerte, qui pourraient monter en puissance si rien n’est fait pour mettre en conformité ces écoles.

Pour les écoles ouvrant cette semaine, près de la moitié des équipes enseignantes n’ont pas profité du second jour de pré-rentrée pourtant prévu par le ministère.

Les élèves accueillis sont essentiellement des Grande Section, CP et CM2 comme le préconise le ministère.
La norme de 15 élèves retenue par le ministère n’a pas été suivie sur le terrain où la réalité et le respect de la distanciation physique ont conduit à limiter la taille des groupes accueillis très majoritairement de 5 à 10 élèves. Tout de même ces groupes dépassent les 10 élèves pour 20% d’entre eux.

L’annonce ministérielle sur les 4 temps de l’accueil des enfants reste à l’état d’annonce. Seulement 18% des communes mettent en place des activités en parallèle de l’école. Celles-ci sont très majoritairement, 62%, de la garderie.

Près de 2/3 des enseignant-es, bien qu’ils ne doivent pas cumuler les deux activités, assureront à la fois l’accueil des élèves en présentiel et poursuivront en même temps les activités à distance pour les autres élèves de leur classe.

Consulter tous les résultats de l’enquête

 En plein développement du numérique… un Ministre totalement déconnecté (de la réalité des écoles) !

« Préparer la reprise pédagogique » de la circulaire ministérielle du 04 mai 2020.

La période de confinement a montré la professionnalité et la grande capacité des enseignant-es à s’adapter. Leur engagement a été salué par le ministre lui-même et le premier ministre. Pour le SNUipp-FSU, il est indispensable que la confiance faite aux professionnels que sont les enseignant-es se poursuive lors du retour à l’école !

Rappelons que dans le domaine pédagogique, les guides nombreux et variés sont des ressources, que les enseignant-es sont libres d’utiliser ou non.

Le retour à l’école maternelle

Fiche « Accueillir et sécuriser les élèves »

La première fiche mise à disposition porte sur l’accueil et la sécurisation des élèves : c’est positif car les enseignant-es ne savent pas dans quel état arriveront les enfants, ni comment se manifesteront les conséquences de la situation actuelle. La fiche alerte sur des difficultés qu’il est effectivement bon d’anticiper : « Pour certains élèves, notamment les PS (voire les MS), le retour à l’école peut entraîner une anxiété semblable à celle de la première rentrée de septembre (séparation familiale difficile après la longue période de présence continue à la maison). »

Pour le SNUipp-FSU, il est par contre frappant de constater que l’organisation imposée par le protocole sanitaire : distanciation physique, impossibilité de jeux collectifs… n’est pas désignée comme source majeure de difficulté ! C’est pourtant ces aspects qui rendent la reprise particulièrement difficile à envisager pour les enseignant-es de maternelle.

Fiche « Faire le bilan des acquis des élèves, consolider et poursuivre les apprentissages en ciblant les enseignements essentiels »

Le ministère annonce que « Durant la période de confinement, les apprentissages n’ont pas pu être réalisés de la même manière qu’en classe. »
Ce type de formulation nous confirme que le Ministère persiste à considérer que l’enseignement à distance est toujours de l’enseignement, même s’il reconnaît que cet enseignement n’est pas entièrement équivalent… Le Ministre est allé jusqu’à déclarer aux députés (commission des affaires culturelles et de l’éducation) le 21/04, que la « continuité pédagogique » est non seulement une réalité, mais une réussite, y compris pour le « soutien scolaire à distance, grand succès en ce moment ».

Une large intersyndicale de l’éducation et la FCPE ont été amenées à rappeler fermement, dans un communiqué unitaire le 1er avril dernier, que « si le lien éducatif a été maintenu avec les élèves dans la période de confinement, le fonctionnement normal de l’école s’est arrêté le 13 mars et à la reprise, tous les éléments de programme seront repris en tenant compte de ce temps suspendu : c’est cela qui constituera la continuité des apprentissages due à tous les élèves. »

Une grande vigilance s’impose pour l’avenir !

Le SNUipp-FSU appelle la profession à la plus grande vigilance, quant aux projets du ministre pour l’école : devant les mêmes députés, Blanquer a annoncé des « états généraux du numériques » à la prochaine rentrée, en évoquant « la puissance d’action » donnée aux professeurs par le numérique, les états généraux pouvant « développer cette vision », car « la France peut être un leader mondial ».

La fiche de la DGESCO demande aux enseignant-es de « cibler l’essentiel des apprentissages, afin de les consolider et de les développer au mieux. L’enjeu est particulièrement important pour les élèves de GS qui vont entrer au CP au mois de septembre prochain. »

Mais qu’est-ce que « l’essentiel » ? Les indispensables échanges après l’isolement et l’atomisation vécus par les élèves ? Les jeux qui permettent de (re)faire lien, même avec des consignes sanitaires ? Un usage du langage ludique, exploratoire, jubilatoire ? Des activités créatives, de découvertes et de partages, à inventer malgré toutes les contraintes ?...

La déconnexion du ministère est confondante : non seulement il s’agit de « faire le bilan des acquis des élèves », dans un contexte de reprise dont on ne sait pas comment faire pour que les élèves (et les enseignant-es) le supportent, mais en plus « l’essentiel » ciblé relève des activités scolaires les plus traditionnelles.

Citons par exemple : « Segmenter un mot en syllabes orales et les manipuler ; discriminer chiffre, lettre, mot ; réutiliser à bon escient et/ou hors contexte, les mots appris ; identifier les personnages et les principales informations les concernant – établir des liens (relations causales) ; dire la suite des nombres de 1 à 30 ; quantifier des collections jusqu’à 10 ; utiliser le nombre pour désigner un rang, une position…  »

Le SNUipp-FSU appelle les enseignant-es à construire toutes les activités/situations d’apprentissages qu’ils et elles jugeront importantes pour les élèves, dans un contexte terriblement contraignant.

Le SNUipp-FSU rappelle à la profession qu’elle est seule à même de juger ce qui est réalisable, et surtout « essentiel », dans une situation totalement hors normes que nous n’avions jamais eu à affronter jusque-là.

 Chaque école doit-elle avoir son propre protocole (réécrit par les équipes) ?

Non !
Toutes les écoles de France sont soumises au même protocole : celui communiqué par le minsitère. En revanche, la mise en œuvre du protocole est à étudier en fonction du contexte de chaque école. Pour le SNUipp-FSU, il est évident que certaines exigences du protocoles sont irréalisables. C’est pourquoi nous vous proposons, par mesure de diligence, de faire part par écrit à l’IEN de votre circonscription des impossibilités. Par exemple en utilisant notre guide pratique.

 Ai-je l’obligation de participer au nettoyage et à la désinfection ?

Non !
Contrairement à ce qui est écrit dans le document guide de certaines communes du département, les enseignant-es et AESH n’ont pas l’obligation de nettoyer et désinfecter les locaux. Les élèves non plus, évidemment.

Dans certaines écoles, les capacités de nettoyage et désinfection des communes sont encore incertaines.

L’étude des possibilités ou non d’adaptation du protocole sanitaire au contexte de chaque école par les équipes nécessite beaucoup de temps. Là encore, la rentrée des élèves est trop précipitée au regard de la date de possibilité de retour des enseignant-es dans les écoles.

 Qu’est-ce que le droit d’alerte et le droit de retrait ?

En cas d’événement mettant en cause les conditions de travail et de sécurité, le personnel des écoles peut exercer sous certaines conditions son droit d’alerte, mais aussi son droit de retrait en cas « de danger grave et imminent »

Plus d’infos ici

 Déplacements de plus de 100 km

Une nouvelle attestation "déclaration de déplacement de plus de 100 km" est désormais en vigueur, au moins jusqu’au 2 juin.

A télécharger ici

Cette distance se calcule à vol d’oiseau à partir de votre logement.

Retrouver ici la carte de la zone de déplacements

 Besoin de parler ?

Dans cette période compliquée vous avez peut-être besoin de parler ? Malgré le confinement, le réseau PAS de la MGEN maintient une activité.

Le Réseau PAS de la MGEN est un service anonyme et gratuit pour tous les agents de l’Éducation Nationale.

Vous pouvez entrer en contact en appelant le 0805 500 005

 La reprise dans CES conditions, c’est non ! On récapitule...

Conseil d’école : Une motion à faire voter

Alors que le DASEN souhaite la tenue d’un conseil d’écoles exceptionnel cette semaine, le SNUipp-FSU vous propose une motion (à adapter en fonction des modalités locales).

Le directeur est responsable du Conseil d’école du début à la fin. Les IEN ne peuvent donner que des conseils. Une motion peut être rédigée, signée par les membres présents mais non votée. Elle peut être jointe au PV.

Pensez à envoyer également votre motion au SNUipp-FSU Pas-de-Calais (snu62@snuipp.fr) pour suivre la situation de votre école.

Motion à télécharger ici

Plus d’infos sur le fonctionnement du conseil d’école


Courrier au DASEN

Le SNUipp-FSU propose aux écoles d’écrire directement au DASEN (via l’IEN) pour rappeler que la réouverture des écoles à la date du 11 mai parait prématurée dans notre Académie. Voici un courrier type à adapter en fonction des réalités locales.
Pensez à envoyer également votre courrier au SNUipp-FSU Pas-de-Calais (snu62@snuipp.fr) pour suivre la situation de votre école.

Courrier à télécharger


Courrier aux parents

Dans un courrier adressé à la FCPE 62 (première fédération de parents d’élèves), le syndicat dresse une liste non exhaustive du contexte de reprise pour les enfants. Le SNUipp-FSU vous invite à partager ce courrier à tous vos contacts sur les réseaux sociaux.

Courrier à partager sur les réseaux sociaux


Pétition à signer et faire signer

Le SNUipp-FSU et d’autres syndicats ont diffusé une pétition demandant que la reprise soit suspendue partout à la mise en place des garanties sanitaires indispensables et à une organisation pédagogique acceptable. Lancée il y a à peine 48 heures, cette pétition recueille déjà largement plus de 50.000 signatures. On amplifie l’action !

Pétition à signer et faire signer


Préavis de grève

Le SNUipp-FSU a déposé un préavis de grève couvrant toute la période du 11 mai au 4 juillet 2020.


Droit d’alerte et droit de retrait

Ce droit permet à tout travailleur de se retirer spontanément de l’exercice de ses fonctions, sans autorisation préalable de son employeur, à condition qu’il dispose d’un motif raisonnable de penser qu’il est exposé à un danger grave et imminent pour sa vie et sa santé. L’exercice de ce droit doit simplement faire l’objet d’une information de l’employeur.

Toutes les infos

 Adhérons dès maintenant pour l’année scolaire 2020 / 2021

Vos délégué-es du SNUipp-FSU 62 sont toujours mobilisé-es pour vous informer régulièrement et vous défendre. Or notre syndicat ne fonctionne qu’avec les cotisations de nos syndiqué-es. Sans syndiqué-e-s, pas de syndicat ! N’hésitez plus, pour nous soutenir et nous rejoindre : adherer.snuipp.fr/62

 C’est reparti pour le mouvement 2020

Le serveur est à nouveau ouvert. Pour rappel, tous les voeux effectués avant l’interruption doivent être ressaisis.

Nouveau calendrier du mouvement :

  • réouverture du serveur le 4 mai
  • date de saisie repoussée jusqu’au 18 mai
  • date des résultats repoussée au 24 juin

Vous trouverez toutes les informations concernant ce mouvement dans votre e-dossier mouvement :

Pensez à compléter votre fiche de suivi syndical directement en ligne.

 Complétons notre Journal de confinement

Compléter notre Journal du confinement

Pour rester vigilants à ce sujet et au plus près des réalités de terrain, le SNUipp-FSU 62 vous propose de rédiger un « Journal du confinement » basé sur vos témoignages.

L’objectif est de garder les traces de notre quotidien pendant le confinement : la continuité scolaire (et non "pédagogique" !), la solidarité, vos difficultés, vos errements, les injonctions, les outils numériques, les conséquences inattendues, la solidarité, les relations avec les élèves, les parents, voire au sein de sa cellule familiale, et la perspective d’une reprise.

Tous ces petits riens qui seront vite oubliés dans un avenir proche, aussi bien par notre hiérarchie que nos gouvernants. Mais que nous ne manquerons pas de rappeler dans chacun de nos échanges avec l’Administration.

Tous ces petits riens qui participent tous à la vision collective de notre métier.

Les témoignages seront tous anonymés avant d’être publiés.



Affichez sur les réseaux sociaux votre solidarité avec tous.te.s les agents du service public dont l’action au quotidien permet de freiner la propagation du virus !

 Des ressources pédagogiques pour l’école à la maison

Le SNUipp-FSU met à la disposition des enseignantes et des enseignants des écoles une série de liens vers des contenus pédagogiques et culturels. Un recensement non exhaustif qui évoluera au fil des propositions des différents acteurs.

Voici des articles qui recensent des liens, des idées simples à proposer à mettre en œuvre pour les enfants avec des parents qui restent des parents.

N’oubliez pas que chaque équipe pédagogique doit choisir un fonctionnement selon son contexte scolaire.



 Foire aux questions

Le SNUipp-FSU Pas-de-Calais a mis en place une foire aux questions pour trouver facilement les réponses à toutes les questions que vous vous posez. Cette foire aux questions est mise à jour régulièrement, au fur et à mesure des réponses données par l’Administration.

Foire aux questions : Les réponses à toutes les questions que vous vous posez
Suite aux annonces du président de la République, nous vous proposons toutes les informations nécessaires

Notre site et notre foire aux questions seront tenus à jour au fur et à mesure de l’évolution de la situation et éventuellement des consignes même s’il serait utile qu’elles soient le plus rapidement et définitivement fixées, dans le temps et sur tout le territoire.

Pour toute question particulière, envoyez-nous un mail à : snu62@snuipp.fr



Le site dédié du SNUipp FSU : Toutes vos questions classées par thème


Un peu d’humour...