Par : SNU62
Publié : 6 juillet

CHSCT Comité d’hygiène, de sécurité et des conditions de travail

CHSCT départemental du 1er juillet 2020

6 juillet 2020




Le SNUipp et la FSU ont siégé, en visio-conférence, au CHSCT départemental (Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail) le 1er juillet 2020. Compte-rendu.

 Déclaration FSU

PDF - 47.1 ko
Déclaration FSU

 Covid-19

Selon l’Administration, il n’y aurait pas de cas de contamination entre enfants.

En date du 30 juin, la DSDEN a comptabilisé 223 protocoles concernant des personnes présentant des symptômes du Covid-19 dans les établissements scolaires du Pas-de-Calais (dans le détail : 21 personnels et 202 élèves).

Entre le 11 mai et le 30 juin, plusieurs communes ont acté une fermeture ou un report d’ouverture d’au moins une école suite à des suspicions ou des cas de Covid-19 avérés, notamment à Pas-en-Artois, Avion, Achicourt, Bapaume, Vaudricourt, Violaines, Audruicq, Marck, St Martin les Tatinghem, Rouvroy, et le RPI de Rumaucourt-Saudemont-Recourt.

 direction d’école

Après plusieurs sollicitations du SNUipp-FSU, la DSDEN a publié ses réponses aux avis proposés par la FSU lors du CHSCT Départemental du 15 novembre 2019 (compte-rendu et propositions du SNUipp-FSU à lire ici). Ce CHSCT exceptionnel faisait suite au décès de notre collègue Christine Renon.

Les réponses aux avis sont à consulter ci-dessous :

PDF - 29.6 ko
Réponses avis CHSCT

 Conseillers pédagogiques

Suite aux réunions d’informations intersyndicales qui se sont tenues les 26 et 30 juin avec les conseillers pédagogiques du département, il a été décidé de déposer une alerte au CHSCT Départemental.

L’IA a expliqué avoir conscience que les nouvelles modalités de formation peuvent créer une surcharge de travail des CPC. L’IA a également affirmé que les CPC étaient contents de ces nouvelles modalités. Cependant, en tant que président du CHSCT Départemental, il a accepté qu’une enquête relative aux conditions de travail des CPC ait lieu en lien avec le CHSCT à la rentrée.

Le SNUipp-FSU était le seul syndicat à faire mention des CPC dans sa déclaration liminaire.

Extrait : "Prise en compte ne veut pas seulement dire entendre et prendre conscience, mais aussi agir. Les plans de prévention doivent maintenant être ambitieux et opérationnels, on ne peut se cantonner à quelques formations ou quelques courriers... Il ne suffit pas d’écrire une lettre de missions aux assistants de prévention pour que ceux-ci puissent réellement opérer sur le terrain, l’exemple de l’empilement des missions des conseillers pédagogiques-agents préventeurs en est l’illustration. Il faut qu’à ces missions soient assortis des moyens : moyens horaires en décharges d’activité de service indexées à la taille de la / des structures de leurs ressorts."

Le SNUipp-FSU, avec le SE, FO et le Sgen, sera reçu en audience mercredi 8 juillet par l’Inspecteur d’Académie pour défendre les revendications des CPC.