Vous êtes ici : Accueil > A.S.H. / Inclusion > Formations A.S.H. / CAPPEI > La formation spécialisée une nouvelle fois en danger
Par : SNU62
Publié : 29 août

La formation spécialisée une nouvelle fois en danger

août 2020




Le MEN ne compensera pas les annulations de stages MIN (modules d’initiative nationale) liées à la crise sanitaire. Bien au contraire, ce sont 10% de places en moins cette année qui seront offertes aux collègues ayant obtenu leur CAPPEI ou consacrées à la formation continue des enseignant·es spécialisé·es.

Par ailleurs, le chantier annoncé de modification du CAPPEI réduirait le temps de formation de 25% en supprimant l’accès de droit aux stages MIN (100H) et surtout, créerait un système qui risquerait définitivement d’enterrer la formation spécialisée. A peine 3 ans après les négociations sur le CAPPEI la proposition du MEN remet en cause les équilibres trouvés en 2017 et poursuit le démantèlement de la formation spécialisée. Elle n’obligerait plus les DASEN à envoyer les collègues en formation spécialisée, puisqu’une expérience d’un an sur un poste d’enseignant spécialisé suffirait à demander la VAE (validation des acquis de l’expérience) pour obtenir le CAPPEI. C’est une véritable attaque et une remise en cause de la professionnalité des enseignant·es spécialité·es, de leur place, leur rôle dans l’école mais également de la valeur de la formation.

Alors que le ministère voulait passer en force au mois de juillet dernier, le SNUipp-FSU a obtenu que des discussions s’ouvrent avec les organisations syndicales. Les groupes de travail sur ce sujet débuteront dès la fin août, le SNUipp-FSU défendra l’importance d’une formation solide adaptée à la réalité du métier. L’école ne peut se passer de ces personnels spécialisés indispensables dans les écoles et les établissements spécialisés pour répondre à la difficulté scolaire.