Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > [Evaluations nationales] L’allègement de 6 heures d’APC ne suffit pas (...)
Par : SNU62
Publié : 24 septembre

CONSIGNE SYNDICALE

[Evaluations nationales] L’allègement de 6 heures d’APC ne suffit pas !

septembre 2020




Vous avez fini la passation des fameuses évaluations nationales ? Désormais, vous "bénéficiez" de 6h déduites de vos APC en remerciement pour la saisie des résultats ET pour recevoir tous les parents délèves... Mais pour le SNUipp-FSU : c’est toujours non ! Explications.

  • Ces évaluations ne sont pas un outil d’aide d’évaluation diagnostique des élèves. Ce ne sont pas les enseignants qui se chargent de la correction et les seuls retours des évaluations sont très tardifs.
  • Quel enseignant attend l’analyse de ces résultats pour se rendre compte des difficultés et réussites des élèves et adapter son enseignement ?
  • Ces évaluations mettent à mal nos élèves, notre professionnalité, l’école de la réussite de toutes et tous ! Nous sommes des professionnels ! N’en doutons pas ! Chaque enseignant sait évaluer ses élèves de manière à construire son enseignement. Ne nous laissons pas endormir par cet épisode de confinement. Les évaluations nationales CP et CE1 sont bien les mêmes que l’année dernière, soit des exercices qui s’apparentent plus à des tests cognitifs qu’à de véritables points d’étapes permettant de construire nos apprentissages.
  • Rectification : il y a bien du nouveau puisque les livrets font désormais 64 et 68 pages… Et oh, joie, bonheur un chapitre final sur : le confinement ! Un coupable mélange des genres... L’Éducation Nationale évalue le confinement ! De qui ? Des enfants, des parents, des enseignants ? A vous de juger… En effet, 7 questions concernant la période de confinement se sont glissées sans crier gare dans les tests psychométriques qui, rappelons-le, ne visent qu’à ôter aux enseignant⋅es leur expertise professionnelle. Ces tests n’étant ni construits, ni pensés ni corrigés par les enseignant.es, puisque c’est un algorithme qui vient « benchmarker » les résultats des élèves. Ou quand la startup-Nation veut faire de l’École un champ d’expérimentation tous azimuts ! Pour rappel, ces questions sont facultatives !
  • Les cahiers de l’élève ainsi que les guides pour le professeur étaient disponibles aux parents d’élèves qui désirent préparer leurs enfants avant même leur passation :

L’administration nous dit que la passation par tous les élèves est indispensable pour que les résultats aient une valeur scientifique... Mais visiblement le biais selon lequel les parents peuvent utiliser les sujets publiés en ligne avant la date de passation pour améliorer les résultats de leurs enfants ne pose aucun problème à la valeur scientifique de ces évaluations !

  • Pas ou trop peu d’informations ont été communiquées aux enseignant.es pour leur faire part de l’existence même de la note d’information aux familles. Dans cette note d’information, les parents d’élèves apprennent que :
    •  Les questions posées aux élèves concernant leur ressenti par rapport au confinement sont facultatives.
    •  Le traitement des réponses aux questionnaires d’évaluation est laissé à des sous-traitants.
    •  L’hébergement des données est également laissé à un sous-traitant.
    •  Les données d’identification sont conservées, jusqu’à l’expiration d’un délai de cinq ans après la sortie de l’élève du système scolaire.
    •  Les parents d’élèves peuvent accéder aux données concernant votre enfant et exercer vos droits d’accès, de rectification, de limitation et d’opposition au traitement à l’adresse suivante : www.education.gouv.fr/evaluations-droits
    •  Pour toute question sur le traitement de vos données dans ce dispositif, les parents peuvent contacter le délégué à la protection des données du ministère de l’éducation nationale à l’adresse suivante :www.education.gouv.fr/contact-DPD
    •  Il est possible d’adresser une réclamation auprès de la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL).

Consignes syndicales

C’est pourquoi le SNUipp-FSU appelle tous les collègues :

  1. à ne pas faire passer et renseigner le questionnaire sur le confinement.
  2. à déduire des 108h le temps effectivement écoulé pour la saisie des résultats des évaluations ET des rencontres avec les familles (pour rappel, le forfait 24h rencontre avec les familles est déjà inclus dans les 108h).