Vous êtes ici : Accueil > Mobilisations > Animations pédagogiques : le SNUipp-FSU 62 intervient !
Par : SNU62
Publié : 2 décembre 2014

Animations pédagogiques : le SNUipp-FSU 62 intervient !

novembre 2014

Chers collègues,

Vous avez alerté le SNUipp-FSU Pas-de-Calais suite à un premier mail de votre IEN imposant un changement d’horaire pour l’animation pédagogique du 27 novembre sur le climat scolaire.

Creux dans l’emploi du temps, nouvel horaire tardif, amplitude horaire de la journée inacceptable… Inévitablement, cela entraînera des difficultés importantes dans votre organisation personnelle.

Pour le SNUipp-FSU, ce n’est pas acceptable !

Dans un second message, votre IEN propose donc de faire une demande de changement pour une autre animation pédagogique, sous réserve de places disponibles.

Pour le SNUipp-FSU, là encore ce n’est pas acceptable !

Afin de garantir l’équité entre les personnels, TOUS les collègues qui le souhaitent doivent pouvoir changer d’animation pédagogique, sans aucune restriction. Dans une circonscription, seul l’IEN est responsable de l’organisation et de la tenue des animations pédagogiques.

Pour ce faire, le SNUipp-FSU 62 vous a conseillé d’adresser votre demande de changement d’animation pédagogique à votre IEN par courrier. Celui-ci doit vous être accordé sans aucune restriction.


Le SNUipp-FSU a également adressé un courrier à vos IEN :

Monsieur l’Inspecteur de l’éducation nationale,

Le SNUipp-FSU 62 a été alerté sur le changement d’horaire d’une animation pédagogique qui reporte celle-ci de 18h30 à 20h30. Nous attirons votre attention sur l’heure tardive de cette réunion qui allonge l’amplitude horaire de la journée de travail. De plus, les écoles de votre circonscription terminent entre 15h et 16h30 : ce qui oblige les enseignants soit à rester sur place, soit à faire un double trajet. Pour le SNUipp-FSU 62, ces animations pédagogiques tardives dégradent les conditions de travail des enseignants.
Par ailleurs, le SNUipp-FSU 62 rappelle qu’il n’y a pas d’animations pédagogiques obligatoires ou prioritaires. Les enseignants doivent pouvoir choisir les animations pédagogiques auxquelles ils veulent participer.
Il appartient aux IEN de répondre aux besoins de formation des enseignants.
De même, il est de la responsabilité des IEN et non aux intervenants ou conférenciers, de fixer les horaires des animations pédagogiques dans le respect des textes en vigueur.
C’est pourquoi, nous vous demandons, Monsieur l’Inspecteur de l’éducation nationale, d’accepter toutes les demandes de changement pour une autre formation, sans restriction et de veiller, à l’avenir, à fixer des horaires d’animations pédagogiques moins tardifs préservant les conditions de travail des enseignants.
Vous remerciant de l’intérêt que vous porterez à nos demandes, veuillez croire, Monsieur l’Inspecteur de l’éducation nationale, en notre profond attachement au service public d’éducation.


Si malgré tout, vous rencontrez un problème, n’hésitez pas à nous contacter.

Lire :

PDF - 272.6 ko
Courrier du SNUipp-FSU à l’IEN