Vous êtes ici : Accueil > Mobilisations > Le collectif « Plus Jamais ça » appelle à participer aux marches climat partout (...)
Par : SNU62
Publié : 4 mai 2021

MOBILISATIONS

Le collectif « Plus Jamais ça » appelle à participer aux marches climat partout en France le 9 mai

mai 2021



A l’appel de nombreuses organisations, des marches sont organisées partout en France le dimanche 9 mai. La crise sanitaire renforce notre conviction qu’urgences sociale et environnementale se conjuguent. C’est maintenant et massivement qu’il faut engager la transition écologique de nos sociétés.

 A Boulogne-Sur-Mer :

Pendant qu’ils avancent à reculons, nous nous mobilisons partout en France !

Plus de 390 organisations en France ont déjà répondu à l’appel pour le 9 mai, juste après le vote de la loi Climat à l’Assemblée Nationale. Les marches dénonceront le manque d’ambition du gouvernement qui refuse de faire face à l’urgence écologique.

La Loi Climat, dernier texte environnemental du quinquennat d’Emmanuel Macron, est en l’état un échec climatique et social. Le gouvernement et la majorité ont affaibli le projet de loi et empêché que les mesures de la Convention citoyenne pour le Climat soient reprises par les député(e)s.

Le Collectif « Boulogne citoyenne et écologiste » rejoint le « Collectif Boulonnais Ensemble pour le Climat » qui appelle à un rassemblement LE DIMANCHE 9 MAI à 11H
Quai Gambetta, devant la statue de l’Entente cordiale, à Boulogne-sur-Mer

pour manifester notre désaccord avec la faiblesse des mesures retenues et montrer que les citoyens sont prêts à s’unir pour relever les défis climatiques.

L’Evénement FB

 A Calais-Coquelles :

Dimanche 9 mai Départ devant l’ex-Conforama Coquelles à 10h30 La "Marche d’après"

Pendant qu’ils avancent à reculons, nous marchons, comme partout en France !

Alors que les débats sur la loi Climat et Résilience prennent fin à l’Assemblée Nationale, nous constatons que le texte, déjà initialement bien en deçà de ce qu’il faudrait pour atteindre les objectifs de réduction des émissions de gaz à effet-de-serre que la France s’est fixée, a encore été raboté par les député.e.s. Malgré l’ambition affichée de « grand texte du quinquennat » et après à peine deux semaines de débats dans l’Hémicycle, cette loi ne sera de toute évidence pas à la hauteur de l’amorce du plan de changement systémique fourni par les 150 de la Convention Citoyenne pour le Climat (CCC), et encore moins à la hauteur de l’urgence climatique. Le gouvernement avait pourtant l’opportunité de marquer un véritable tournant dans sa politique pour que la France traduise enfin en mesures concrètes son engagement pris lors de l’Accord de Paris en 2015. Le travail de sape des lobbies a porté ses fruits.
Les citoyennes et citoyens voient rouge également lorsque le territoire se prive d’un plan climat territorial ambitieux, des financements adaptés, du plan d’urbanisme intercommunal complémentaire, en se laissant aussi massacrer, comme ce fut le cas la semaine dernière à Coquelles, une fois de plus, par des coupes systématiques de boisements et des saccages de notre environnement au service d’une politique aux frontières inefficace et indigne, menée depuis près de trente ans …
Menacé directement par le dérèglement climatique, notre territoire est l’un des premiers concernés par la hausse du niveau de la mer (Sangatte, Oye-Plage, Wissant, Polder de wateringues, pieds de coteaux). Il mériterait d’être exemplaire et moteur en matière de transition écologique, pour la sécurité de ses habitant.e.s, pour leur santé, pour leurs emplois de demain ... Il ne l’est pas !
Le dimanche 9 mai, nous marcherons à Coquelles du dernier site de destruction systématique de boisements à la mairie car nous n’avons plus le choix face à ce gouvernement et certain.e.s élu.e.s qui demeurent éternellement sourd.e.s au besoin de transition écologique. Nous marcherons, ensemble, dans la joie et avec détermination. Car, si eux avancent à rebours de l’Histoire, nous sommes déjà en train de construire l’après.

L’Evénement FB

Aller plus loin :

La liste complète des marches