Vous êtes ici : Accueil > Carrière > Direction d’école > [Fonctionnement et Direction d’école] Compte rendu du Groupe de Travail du 28 (...)
Par : SNU62
Publié : 30 juin 2021

FONCTIONNEMENT ET DIRECTION D’ECOLE

[Fonctionnement et Direction d’école] Compte rendu du Groupe de Travail du 28 juin 2021

juin 2021




Le SNUipp-FSU a siégé au groupe de travail départemental des directeurs d’école du 28 juin 2021, en présence de l’IA du Pas-de-Calais avec à l’ordre du jour le projet de circulaire départementale des 108h, applicable à la rentrée 2021. Compte rendu

Un groupe départemental des directeurs et directrices d’école s’est tenu le 14 décembre 2020 (compte rendu à lire dans notre Fenêtres sur cours de juillet), dont ont découlé 3 ateliers durant l’année scolaire :

  • l’aide à l’évaluation des AESH ,
  • le rôle des DVS (directeurs de vie scolaire),
  • la circulaire départementale sur les 108h.

Ces groupes de travail ne s’inscrivent pas dans le cadre d’une instance réglementaire et représentative des personnels et de l’ensemble de la profession. Les organisations syndicales n’ont pas été conviées aux deux premiers ateliers et l’Administration n’a fait preuve d’aucune transparence, qu’il s’agisse du recrutement des DVS, ou du choix des directeurs et directrices conviés à ces groupes de travail. Les demandes répétées du SNUipp-FSU ont permis à ses représentant-es, que vous avez élu-es lors des dernières élections professionnelles, de participer à ce groupe de travail et de vous en rendre compte en toute transparence.

 Compte rendu du groupe de travail sur la sécurité

Un groupe de travail relatif à la sécurité dans les écoles s’est tenu le 11 juin dernier. La DSDEN explique que cela fait suite aux instructions interministérielles du 12 avril 2017 (qui faisaient suite aux attentats de 2015/2016).

Une formation en lien avec la police et la gendarmerie est ainsi prévue au début de l’année scolaire 2021/2022, sur la mise en place des diagnostics sécurité et sûreté dans les écoles, avec des groupes de directrices et directeurs. La DSDEN précise qu’elle n’est pas en mesure de proposer cette formation dès cette année à l’ensemble des directrices et directeurs du département (plus de 800) malgré l’attente des collègues. Des visites de terrain des référents police/gendarmerie seraient également prévues tous les 4 ans dans les écoles.

L’IA évoque l’organisation d’un forum par bassins dans le cadre de la formation continue des directrices et directeurs d’école.

 Projet de circulaire des 108h

L’IA a présenté aux directrices et directeurs présents, ainsi qu’aux organisations syndicales représentatives son projet de circulaire départementale relative aux 108 heures.

 Le SNUipp-FSU est intervenu :

  • Pour permettre automatiquement à l’ensemble des collègues en CP et/ou CE1 en charge de la correction des évaluations de bénéficier d’une décharge de 6 heures d’APC si la DGESCO le permet. L’IA a accepté de l’écrire dans la circulaire.
  • Pour permettre aux collègues en CP en charge de la correction des évaluations de début d’année et de milieu d’année de bénéficier d’une décharge de 12 heures d’APC. L’IA a refusé de l’écrire dans la circulaire.
  • Pour que les directrices et directeurs n’aient pas à remonter systématiquement à l’IEN les comptes-rendus de réunions (conseils des maîtres, conseils d’école…) et les outils d’organisation des 90h. L’IA a accepté de l’écrire dans la circulaire mais en précisant que ces outils devront être mis à disposition de l’IEN s’il le demande. Le SNUipp-FSU sera vigilant à ce que ces demandes d’IEN ne soient pas abusives.
  • Pour qu’il n’y ait aucune pression hiérarchique ne soit faite sur l’organisation des APC, notamment le choix du créneau. L’IA a répondu simplement que cette organisation relève désormais des équipes des écoles. Contactez-nous si votre IEN vous impose une organisation spécifique.

 Bilan carte scolaire et décharges de direction

L’IA précise que le volume de décharge de la direction d’école évolue à la rentrée 2021. Cette augmentation du volume de décharge pour les écoles de 4 classes et plus correspond à 9,19 ETP (équivalents temps plein) supplémentaires à l’échelle du département. L’IA précise également que les M2 alternant-es seront chargé-es de remplacer les directrices et directeurs ayant 1/4 de décharge. Ces M2 alternant-es compléteront également le services des collègues exerçant à temps partiel à 75%.

Désormais, les directrices et directeurs chargé-es d’une classe unique auront 6 jours de décharge annuels (contre 4 actuellement).

Les directrices et directeurs d’une école à 2 ou 3 classes auront 12 jours de décharge annuels (contre 10 actuellement).

Les directrices et directeurs d’une école élémentaire de 9 à 12 classes auront une demi-décharge.

Les directrices et directeurs d’une école élémentaire de 13 classes auront ¾ de décharge.

Le SNUipp-FSU était de nouveau la seule organisation syndicale à rappeler que, même si cette augmentation du volume de décharge améliore légèrement la grille existante, elle reste cependant insuffisante, notamment pour les petites écoles.
Pour le SNUipp-FSU, il ne peut s’agir que d’une étape, qui doit s’accompagner d’autres mesures et du recrutement pérenne massif de personnels pour l’aide à la direction.

Le SNUipp-FSU a rappelé à l’IA le projet qu’il porte pour la direction d’école, à savoir :

  • De 1 à 3 classes : un quart de décharge
  • De 4 à 6 classes : une demie décharge
  • De 7 à 9 classes : ¾ de décharge
  • A partir de 10 classes : une décharge complète