Vous êtes ici : Accueil > Actu & Communiqués > Instances : interventions, déclarations et compte-rendus du SNUipp (...) > CT - CDEN > [CTM] Déclarations FSU et expression intersyndicale des 13 et 22 octobre (...)
Par : SNU62
Publié : 12 novembre

Comité technique ministériel

[CTM] Déclarations FSU et expression intersyndicale des 13 et 22 octobre 20

novembre 2021



La FSU a siégé au Comité Technique Ministériel les 13 et 22 octobre 2021. Déclarations

PDF - 118.2 ko
Déclaration FSU du 13 octobre 2021

Extrait : "depuis l’amputation des compétences des CAP en matière de décisions individuelles relatives aux carrières, la réalité de la mobilité dans notre ministère est vécue comme se dégradant par les personnels et par les observateurs attentifs, attentionnés et experts que sont les syndicalistes. « Experts », oui ! Car, les personnels continuent de se tourner vers eux pour les questions relatives à leurs demandes de mutation."

PDF - 131.6 ko
EXPRESSION CTMEN du 13 Octobre 2021intersyndicale du 13 octobre 2021

Extrait : "le ministre Blanquer serait bien mieux inspiré d’écouter et de respecter les personnels, de revenir sur les échecs de sa politique éducative plutôt que de proférer des propos mâtinés de suspicions et de menaces à peine voilées en direction des enseignant-es qu’il accuse de ne pas transmettre les valeurs de la République. Qu’il arrête de s’inventer des supposés ennemis de l’intérieur pour se construire une stature politique et un destin personnel ! Comment un ministre de la République peut-il s’abaisser à de si basses manœuvres, en particulier en instrumentalisant une nouvelle fois la laïcité dont il fait un outil de division plutôt que de concorde ? Pour la FSU, le piège est grossier, le tuyau bien connu et il ne masquera pas les échecs de sa politique éducative."

PDF - 114.5 ko
Déclaration FSU du 22 octobre 2021

Extrait : "Alors que ce groupe de travail se clôture, le constat est unanime : beaucoup de sujets de préoccupations des personnels sociaux sont restés en suspens. Ni l’actualité sociale du ministère (harcèlement, violences sexuelles.../..), ni les revendications en matière de moyens ,de carrières et de conditions de travail n’ont pu être abordées de façon satisfaisante, en dehors de la nouvelle revalorisation indemnitaire envisagée en 2021."