Vous êtes ici : Accueil > Carrière > Changer de département / Permutations > Permutations 2022 : être accompagné.e
Par : SNU62
Publié : 18 novembre

MOBILITE DES PERSONNELS

Permutations 2022 : être accompagné.e

novembre 2021



Vous souhaitez changer de département afin de rejoindre votre conjoint-e qui exerce une activité dans un autre département, revenir dans votre région d’attache ou encore par simple désir de changement ? Quelle qu’en soit la raison, vous devez formuler une demande de changement de département. Cette demande fait l’objet de deux opérations administratives : les permutations informatisées en novembre et les mutations manuelles (appelées aussi phase d’ineat-exeat) en mai-juin.

Le serveur pour les mutations informatisées (mouvement interdépartemental) sera ouvert du 9 au 30 novembre 2021 midi. Le SNUipp-FSU propose un e-dossier en ligne pour suivre son dossier de demande de mutation, ainsi qu’un webinaire à revoir en replay.

La note de service annuelle publiée dans le BOEN le 28 octobre 2021 fixe les modalités de participation aux permutations nationales. La saisie se fait par Internet (Iprof) via l’application SIAM.

Lors du mouvement inter départemental 2020, 16238 collègues ont candidaté à un départ de leur département. Seuls 3790 d’entre eux ont obtenu satisfaction, soit un pourcentage de 23,34%.
Il est à nos yeux essentiel de remettre l’ensemble du fonctionnement en discussion afin d’améliorer significativement le taux de satisfaction de cette opération. Les créations d’emploi insuffisantes de ces dernières années et les départs à la retraite toujours plus tardifs ont joué un rôle déterminant dans cette baisse catastrophique des possibilités de mutations. Ces moyennes statistiques masquent par ailleurs de fortes disparités entre départements, car le critère d’attractivité de ceux-ci est fondamental, les possibilités de sortie d’un département donné devant être compensées par les demandes d’entrées dans le respect des calibrages départementaux.

 Le calendrier

 Un nouveau mouvement "POP"

Le ministère a souhaité modifier le contenu des Lignes Directrices de Gestion mobilités avant qu’elles n’arrivent à leur terme. Plusieurs points évoluent mais l’objectif principal est d’appliquer une des recommandations du Grenelle de l’éducation qui consiste à organiser un mouvement national sur postes à profils POP.

Il s’agit d’une modification majeure apportée à la mobilité : en parallèle du mouvement interdépartemental habituel, environ 240 postes issus du 1er degré, au plan national, vont être profilés et ouverts à candidature à l’ensemble des PE.

Les enseignant-es retenu-es en n°1 doivent impérativement confirmer dans l’outil Colibris l’acceptation du poste proposé.

Si l’enseignant-e est retenu-e sur plusieurs postes, il faut impérativement confirmer l’acceptation de l’un des postes et refuser les autres.

L’acceptation d’un poste est définitive. Elle ne peut être annulée que selon les modalités prévues pour le mouvement interdépartemental au point 2.1.4 de l’annexe 1 des lignes directrices de gestion relatives à la mobilité.

Au-delà du 10 janvier 2022, les enseignant-es classé-es en n°1 et n’ayant pas validé l’acceptation du poste seront réputé-es y renoncer.

Les enseignant-es retenu-es lors de ce deuxième tour doivent impérativement confirmer dans l’outil Colibris l’acceptation du poste proposé. Si l’enseignant-e est retenu-e sur plusieurs postes, il faut impérativement confirmer l’acceptation de l’un des postes et refuser les autres.

L’acceptation d’un poste est définitive. Elle ne peut être annulée que selon les modalités prévues pour le mouvement interdépartemental au point 2.1.4 de l’annexe 1 des lignes directrices de gestion relatives à la mobilité.

Au-delà du 17 janvier 2022, les enseignant-es n’ayant pas validé l’acceptation du poste seront réputés y renoncer.

Au-delà, un troisième tour peut être mis en place pour pourvoir les postes dont les deux premiers candidats retenus se seraient désistés. Ce troisième tour est organisé dans les mêmes conditions que les deux premiers, selon le calendrier suivant :

ATTENTION : Au-delà du 24 janvier 2022, les enseignant-es n’ayant pas validé l’acceptation du poste seront réputé-es y renoncer.

Pour le SNUipp-FSU, ce mouvement non seulement ne résoudra pas les difficultés d’attraction de certains postes mais risque de pénaliser encore davantage les départements en grande difficulté. Il entérine un mouvement illisible et inéquitable en dehors de toutes règles, sans répondre aux nombreuses demandes de mutation insatisfaites. Le SNUipp-FSU en demande son abandon.

 E-dossier permutations : se faire accompagner par le SNUipp-FSU !

Le SNUipp-FSU vous propose un e-dossier permutations avec tous les outils nécessaires au suivi de votre dossier et aux échanges avec vos délégué·es des personnels.

Pour bénéficier de toutes les infos et être accompagné.e au mieux tout au long de vos démarches, complétez votre e-dossier en cliquant ICI !

 Webinaire "changer de département"

Le SNUipp-FSU a organisé un webinaire spécial "changer de département" pour faire le point sur les modifications de cette année et expliquer plus généralement le principe du mouvement interdépartemental, les outils, l’accompagnement possible, les recours etc.

Aller plus loin

E-Dossier permutations

Webinaire "changer de département" (replay)

Post-scriptum

Les délégué-es du SNUipp-FSU 62 vous apportent conseils et réponses. Ils et elles suivent votre demande et interviennent en instance. Le SNUipp-FSU, syndicat majoritaire en France est le seul à être présent dans tous les départements : un atout supplémentaire pour coordonner vos demandes !