Vous êtes ici : Accueil > Carrière > Changer de département / Permutations > Permut : le ministère accompagne la dégringolade
Par : SNU62
Publié : 25 mars

CHANGER DE DEPARTEMENT

Permut : le ministère accompagne la dégringolade

mars 2022



Le résultat des permutations informatisées (mouvement inter-départemental), affiché sur le site du ministère, montre un taux de satisfaction très faible et en baisse.

La lente dégringolade des années précédentes se confirme d’année en année puisqu’avec 20,44 %, le taux de satisfaction global aux mutations informatisées continue de chuter en 2022, pour rappel il était de 45,97 % en 2013. On est bien loin des discours ministériels clamant son engagement pour favoriser la mobilité des personnels…

Taux de satisfaction par an
2022 20,44%
2021 21,03%
2020 23,34%
2019 23,47%
2018 23,69%
2017 23,95%

 Quelle transparence ?

Les barèmes publiés par le ministère ne traduisent pas la réalité. Les barèmes indiqués ne sont que ceux des enseignant·es affecté·es sur les possibilités d’entrant·es déclarées par les départements. Ils ne tiennent pas compte des soldes entrant·es/sortant·es qui libèrent parfois de nouvelles places. Lorsqu’un département affiche 15 possibilités d’entrée, ce nombre est augmenté des places libérées par les sortants et les sortantes de ce même département. Ce qui modifie bien sûr la réalité des barèmes.

Les informations fournies sont donc parcellaires et peu utiles. A cette heure, personne ne peut donc savoir quels sont, in fine, les barèmes d’entrée et de sortie pour chacun des départements.

 Et après ?

Le SNUipp-FSU recommande à chacun et chacune, que la demande de permutation soit acceptée ou non, de se faire accompagner par les équipes du SNUipp-FSU pour la suite des opérations administratives (recours, Ineat-Exeat, mouvement dans son nouveau département…) .

Aller plus loin :

Demande de mutation par ineat-exeat - Rentrée scolaire 2022